Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

Classement mondial de la liberté de la presse 2006

| 0 Commentaires

Classement mondial de la liberté de la presse 2006Reporters Sans Frontières vient de publier son cinquième classement mondial de la liberté de la presse. Alors que les Etats les plus répressifs restent les mêmes, des pays en développement se glissent en tête du classement, devançant souvent les démocraties occidentales.

Couvrant 168 pays, cet indice tient compte du degré de liberté dont jouissent les journalistes et les organes d’information dans chaque pays. Il révèle aussi les efforts déployés par l’État entre septembre 2005 et septembre 2006 pour veiller au respect de la liberté de la presse. RSF enregistre le nombre d’atteintes directes contre les journalistes, le sort réservé en justice aux auteurs de violations de la liberté de la presse, le cadre juridique qui régit les médias, le comportement de l’Etat face aux médias internes et internationaux, les atteintes à la libre circulation des informations sur Internet. Reporters Sans Frontières n’a pas seulement tenu compte des exactions dues à l’Etat mais aussi de celles de milices armées, d’organisations clandestines ou de groupes de pression. Un questionnaire est rempli par des correspondants, des associations, des journalistes, des chercheurs, des juristes… L’Institut de statistique de l’Université de Paris traite les données recueillies.

A l’image des démocraties occidentales, la liberté de la presse est une réalité vivante au Bénin (23e au niveau mondial) premier pays africain du classement 2006, devant la France. Mais aussi en Namibie (26e), à l’île Maurice (32e), au Ghana (34e), au Mali (35e), en Afrique du Sud (44e) ou au Cap-Vert (45e).

Contrairement à l’Erythrée (166e), à Gambie (149e), à la Somalie (144e), à la République démocratique du Congo (142e), au Zimbabwe (140e) et à la Guinée équatoriale (137e), où elle est inexistante ou violée quotidiennement. Les mêmes pays africains figurent, respectivement, depuis plusieurs années en tête et en queue du classement mondial.

Ce sont encore et toujours des pays d’Europe du Nord qui occupent le peloton de tête en matière de liberté d’expression avec la Finlande, l’Irlande, l’Islande et les Pays-Bas, premiers ex-aequo de ce classement. Ce cinquième classement de Reporters Sans Frontières constate la dégringolade des Etats-Unis (53e) qui ont perdu neuf places par rapport à l’an dernier et du Japon (51e) perdant quatorze places. La France (35e) perd également cinq places.

Laisser un commentaire