Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

Coopération franco-béninoise : 2 grands projets au Bénin

| 0 Commentaires

C’est à la tête d’une forte délégation (dont l’ambassadeur de la France au Bénin Christian Daziano) que la ministre française à la Coopération, au développement et à la francophonie, Brigitte Girardin a lancé le vendredi 9 février 2007, deux grands projets de développement au Bénin.

  • La construction de trois Ecoles normales d’instituteurs à Allada, Dogbo et Kandi. Ce qui a justifié la présence de la ministre en charge des Enseignements primaire et secondaire Evelyne Sossouhounto dont le département est maître d’ouvrage de ce projet évalué à 3.576.015.018 Fcfa.
  • L’assainissement des 2è et 3è arrondissements de Cotonou, par la construction d’un collecteur d’eaux pluviales long de 5000 mètres linéaires. Son coût : 3.173.519.966 Fcfa.

Visite officielle de Mme Brigitte Girardin au Bénin Saluant ce dernier projet, le maire de la ville de Cotonou a demandé aux populations de faciliter le travail des entrepreneurs dans l’exécution de leurs tâches. Soumanou Toléba a quant à lui adressé la reconnaissance du Bénin à la France pour ce geste qui vient mettre fin au calvaire des populations des 2è et 3è arrondissements. Il a en outre souhaité que cet attachement de la France au développement du Bénin s’étende à d’autres secteurs.

En marge des lancements de ces deux projets, Brigitte Girardin était au Ministère du Développement, de l’économie et des finances pour signer une convention d’un coût de 6,55 milliards Fcfa pour financer le programme d’appui aux dynamiques productives (PADYP). Un projet mis en œuvre par le ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche. Tout cela pour un coût de 36 millions d’Euros. A chacune des étapes de sa mission, la ministre française était aux cotés des autorités françaises et béninoises dont les ministres Evelyne Sossohounto des Enseignements primaire et secondaire, Mariam Aladji Boni des Affaires étrangères, Soumanou Toléba du Tourisme assurant l’intérim de celui de l’urbanisme, et du maire Nicéphore Soglo. Ces projets selon Mme Girardin, répondent à la volonté de la France d’appuyer toutes les initiatives allant dans le sens de la formation des hommes et des femmes, et à l’amélioration de leur cadre de vie pour un développement qualitatif durable.

[Source: Le quotidien béninois, Le Matinal]

Laisser un commentaire