Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

Mois d’Août chargé pour Ouidah

| 0 Commentaires

La première édition du Festival International Recordia, destinée à rassembler les différentes communautés ethniques de Ouidah et leur diaspora autour de cet ancien comptoir d’esclaves situé à 40 Km de Cotonou, se tiendra du 6 au 15 août prochain.

Cadre de retrouvailles des communautés de Ouidah et de ses régions avec leur diaspora, ce festival permettra à chacune des composantes, de retrouver ses origines, de mieux s’approprier sa culture et d’aborder les problèmes de développement de la cité historique.

Outre les manifestations culturelles de toutes sortes, Recordia sera l’occasion d’échanger sur le développement de cette localité dont la grande originalité est d’abriter, sans conflits, mais dans une symbiose dynamique, plusieurs communautés dont chacune conserve sa spécificité, précisent les mêmes sources.

Les différentes communautés, notamment les créoles, les haoussa, les batombu, les fon, les gin, les nago et les yorouba disposeront d’une journée pour faire valoir leur culture et mieux se faire connaître.

Avec un budget prévisionnel de plus de 635 millions de FCFA, le festival coïncidera avec la journée de Ouidah du Festival International Gospel et Racines qui démarre le 31 juillet, et la semaine de pèlerinage des Guadafricains (Africains de la Guadeloupe) qui tous les deux ans, descendent au Bénin, commémorer l’abolition de la traite négrière.

Après Ouidah 92, ce festival permettra d’attirer l’attention de la communauté internationale et des dirigeants béninois, sur cette cité historique laissée aux oubliettes.

[Source: PANAPRESS 24 Juilllet 2005]

Laisser un commentaire