Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

Nouvelles résolutions de l’OMS

| 0 Commentaires

Pour la première fois, les principaux responsables dans le domaine de la santé maternelle, des enfants et des nouveaux-nés ont joint leurs efforts au sein d’un partenariat mondial, a annoncé aujourd’hui l’agence des Nations Unies pour la santé. Près de 11 millions d’enfants et un demi-million de mères meurent chaque année de maladies que l’on sait prévenir.

La matronne de Kokoro et l'infirmier

Le Partenariat pour la santé maternelle, du nouveau-né et de l’enfant rassemble les efforts des pays en développement et des pays donateurs, des associations professionnelles, des institutions académiques et de recherche, des fondations et des organisations non gouvernementales (ONG) afin d’intensifier et d’harmoniser les progrès au niveau national, régional et mondial pour réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) 4 et 5, indique un communiqué de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), paru aujourd’hui à New York (en anglais).

Les OMD 4 et 5 visent respectivement à « réduire de deux tiers le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans » et à « réduire de trois quarts le taux de mortalité maternelle », d’ici à 2015.

Voir, sur le site de l'ONU, la page consacrée aux indicateurs statistiques sur les OMD

« Bien que certains pays aient fait des progrès, au rythme actuel le monde n’est pas sur la bonne voie pour réaliser ces objectifs », a déclaré aujourd’hui le directeur général de l’OMS, LEE Jong-Wook, qui a rappelé que chaque année près d’un demi million de femmes meurent enceintes ou lors de l’accouchement et que près de 11 millions de jeunes enfants meurent le plus souvent de maladies que l’on sait prévenir.

Selon l’agence de l’ONU, la meilleure façon d’améliorer la situation est de s’assurer que l’on répond aux besoins en matière de santé des mères en même temps que l’on traite les enfants.

« L’investissement dans la santé maternelle, des enfants et des nouveaux-nés est une priorité non seulement pour sauver des vies, mais aussi pour assurer la promotion des autres objectifs liés au bien-être humain, à l’équité dans le partage des ressources et à la réduction de la pauvreté », a rappelé aujourd’hui Alpha Oumar Konaré, Président de la Commission de l’Union africaine, lors de la cérémonie de lancement du Partenariat à New York.

[Source: ONU, le 12 septembre 2005]

Laisser un commentaire