Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

Rapport sur la situation humanitaire en Afrique de l’Ouest

| Un commentaire

Logo de ReliefWeb ReliefWeb fournit des cartes et documents de référence à propos des catastrophes naturelles et des urgences humanitaires. Il permet à l’aide humanitaire internationale d’agir efficacement en lui fournissant un support documentaire fiable et à jour. Lancé en 1996, ReliefWeb est administré par l’OCHA, qui dépend de l’ONU Nous reprenons ci-dessous les principales informations du rapport de la situation humanitaire en Afrique de l’Ouest, qui date du 6 octobre 2006

Urgences:

Casamance

Plus de 7 400 personnes ont quitté leurs maisons pour s’installer en Gambie (5 400 réfugiés) ou dans d’autres localités de la Casamance (2000 personnes déplacées internes) à la suite des opérations militaires en Casamance. Tandis que l’aide humanitaire à destination des personnes qui se sont réfugiées en Gambie s’organise, l’assistance aux personnes déplacées à l’intérieur de la Casamance est limitée à cause des problèmes d’accès que rencontrent les humanitaires.

Inondations

Près de 68 000 personnes sont affectées par les inondations au Niger, au Burkina Faso, en Guinée et en Mauritanie.

Le choléra toujours présent au Niger, au Libéria et en Guinée.

CAP 2007

Les organisations humanitaires ont identifié, lors de l’atelier préparatoire de l’Appel de Fonds Consolidé (CAP) pour l’Afrique de l’Ouest en 2007, quatre problématiques jugées prioritaires au niveau régional. Il s’agit de: l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans le Sahel, la réponse rapide aux crises sanitaires, la protection des victimes de conflit ou de catastrophes naturelles et les déplacements de population.

Image de la carte de la situation humanitaire en Afrique de l'Ouest

Situation socio-politique et sécuritaire

Mali

Libération des assaillants de la région de Kidal (Nord du Mali)

Conformément à l’accord d’Alger, conclu entre les autorités maliennes et les insurgés de la région de Kidal, les assaillants faits prisonniers lors des attaques des garnisons militaires (au nord du Mali), le 23 mai 2006, ont été officiellement libérés le 15 septembre 2006. Par ailleurs, les membres du Comité de suivi de l’Accord d’Alger, se sont rendus cette même semaine dans les montagnes de Téhgargar (lieu de rattachement des insurgés au nord du Mali) afin de discuter des modalités pratiques d’application des accords sur le terrain.

Violentes manifestations dans la ville de Djénné (Mopti, nord du Mali)

Le 20 septembre 2006, de violentes manifestations ont eu lieu dans la ville de Djénné. La population locale, mécontente de voir des ouvriers européens du Groupe Aga Khan entreprendre des travaux de rénovation sur le minaret de la grande mosquée, s’en est violemment prise aux édifices publics et à tous les symboles de l’Etat dans la ville. Les manifestations se sont soldées par la mort d’une personne.

Guinée Bissau: saisie d’une importante quantité d’armes

La police maritime de la Guinée Bissau aurait saisi un important lot d’armes composé de canons, de mitrailleuses lourdes, de lance-roquettes, et de mines anti-personnel entre autres. Les garde-côtes bissau-guinéens ont arrêté trois personnes présumées coupables dans cette affaire. La provenance et la destination de ces armes n’ont pas été révélées. L’enquête suit son cours.

Togo: Nomination d’un nouveau gouvernement

Un gouvernement d’union nationale a été formé le 21 septembre au Togo. Ce gouvernement est composé de membres de l’opposition et de la mouvance présidentielle. La formation de ce nouveau gouvernement fait partie des points essentiels de l’accord politique signé le mois dernier à l’issue du dialogue entre les différents protagonistes de la crise politique au Togo. La réussite de cette nouvelle formation gouvernementale devrait mettre fin à plus de 10 ans de violence et d’instabilité, et permettre de résoudre de façon définitive la question du retour des réfugiés togolais au Ghana et au Bénin.

Gambie: Yahya Jammeh réélu Président

Le Président Yahya Jammeh de l’Alliance Patriotique pour la Réorientation et la Construction (APRC) a remporté l’élection présidentielle du 22 septembre 2006. Le vote opposait Yahya Jammeh à deux candidats de l’opposition, Ousainou Darboe, candidat du Parti de l’Unité et de la Démocratie (UDP) et Halifa Sallah candidat d’une coalition de trois partis politiques, l’Alliance Nationale pour le Développement et la Démocratie (NADD). Le Président Jammeh a obtenu 264 404 voix, soit 67,33% des suffrages exprimés contre 104 808 voix, soit 26,6%, pour son principal opposant Ousainou Darboe, et 23 473 suffrages, soit 5,98% des voix, pour Halifa Sallah.

Situation humaniraire

Situation alimentaire et nutritionnelle

Selon un communiqué du Comité Inter Etatique de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), publié le 29 septembre, la situation alimentaire est globalement bonne avec des marchés bien approvisionnés et des prix de céréales en général bas, ce qui a facilité l’accès des populations aux denrées alimentaires. La forte tension qui était observée sur les marchés du Sahel en 2005, n’a pas dans l’ensemble été constatée cette année.

Selon le CILSS, le taux de malnutrition reste élevé dans plusieurs pays du Sahel, même si une amélioration a été constatée au Niger. Les interventions d’urgence et de longue durée sont encore nécessaires dans le domaine de la nutrition. Toutefois, il convient de noter qu’en dépit de ce bilan globalement satisfaisant, certaines zones connaîtront des baisses significatives de production à l’issue de la campagne 2006-2007 à cause du retard des pluies, de l’insuffisance des semences et des cultures de substitution, du déficit pluviométrique dans certaines régions, des inondations et des difficultés liées à l’insuffisance des terres, des engrais, de la main d’œuvre etc. Selon le CILSS, ces zones se retrouvent dans tous les pays, et le CILSS recommande que les dispositifs nationaux d’information les identifient et définissent les besoins et les types d’interventions qui y sont nécessaires.

Mouvements de population

Rapatriement des réfugiés libériens

Le 12 septembre, le HCR a organisé la première opération de rapatriement au Libéria de 198 réfugiés libériens qui vivaient en Côte d’Ivoire dans la ville de Danané (zone sous contrôle des Forces Nouvelles). En Guinée, du 4 au 17 septembre, 503 libériens ont également été rapatriés dans le cadre du programme de retour volontaire. Depuis le lancement du programme de rapatriement du HCR en novembre 2004, près de 80 000 libériens qui s’étaient réfugiés en Guinée, en Sierra Léone et en côte d’Ivoire sont retournés au Libéria. Cependant, près de 142 000 réfugiés libériens se trouvent encore dans la sous-région, principalement en Côte d’Ivoire, en Guinée, en Sierra Léone, au Ghana et au Nigéria.

Les personnes déplacées de la Casamance

Les opérations militaires de sécurisation de la Casamance ont provoqué le déplacement d’environ 2 000 personnes à l’intérieur de la Casamance (source PAM) et de plus de 5 400 personnes vers la Gambie à la date du 28 septembre (source HCR). Les personnes qui ont trouvé refuge en Gambie ont été pour la plupart accueillies dans des familles d’accueil dans les villages gambiens de Gifanga et Kusumai. La population de ces villages aurait plus que doublé avec l’arrivée des réfugiés. En Gambie, le Mouvement de la Croix Rouge, les agences du Système des Nations Unies et les ONG se sont mobilisés pour assister les réfugiés et les communautés hôtes en produits non alimentaires : vaccins, installation de latrines et d’un système d’assainissement dans les villages surpeuplés.

En outre, à cause des mines anti-personnel et, de manière générale, de l’insécurité qui prévaut dans certaines parties de la Casamance, il est difficile pour les humanitaires d’accéder aux personnes déplacées et de fournir l’assistance nécessaire.

Plus d’infos?

  • Téléchargez le rapport complet de la situation humanitaire en Afrique de l’Ouest (pdf)
  • Accédez au dernières nouvelles de ReliefWeb concernant le Bénin

Source: United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs (OCHA), le 6 Octobre 2006

Un Commentaire

  1. Blog très intéressant. Je l’inscris dans mes favoris.
    Merci!

Laisser un commentaire