Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

Dotation des Solidarités Nord-Sud

| Un commentaire

Félicitations du jury pour Vidome !

Jeune garçon à KokoroC’est officiel, le jury de la session d’octobre 2006 des Dotations des Solidarités Nord-Sud a attribué une bourse de 6500€ à l’Association Vidome pour notre projet Une maternité pour Kokoro!

C’est la deuxième fois que nous présentons notre projet, après un remaniement en profondeur du dossier suite aux conseils qui nous ont été donnés lors de la première présentation. Ce jury réputé a souligné les points forts de notre action à savoir la collaboration avec les différentes instances béninoises (village, association locales, région, ministère) mais aussi avec des associations françaises (Lafi Bala, Gynécologie sans frontière) et le sérieux du budget présenté.

Présentation des Dotations des Solidarités Nord-Sud

Créées en 1983 et soutenues par le Ministère des Affaires Etrangères (Mission de Coopération Non Gouvernementale) ainsi qu’une dizaine de partenaires privés, les Dotations des Solidarités Nord-Sud sont des bourses de 1500 à 7500 euros, destinées à soutenir des projets associatifs de solidarité internationale. Les Dotations sont gérées par l’Agence des Micro-Projets. Au coeur du milieu associatif français, cette agence est un lieu de partage d’expériences et prodigue de précieux conseils pour toutes vos initiatives de solidarité et de développement.

Modalités de participation aux Dotations des Solidarités Nord-Sud

Les Dotations sont attribuées à l’occasion de 2 jurys par an. Pour le choix des projets soutenus, le jury se base sur quatre critères d’évaluation principaux :

  • la pertinence de l’action : quelle est le contexte et la problématique traitée ? Quelle solution originale apporte le projet ? Quelle a été la réflexion menée pour arriver à cette solution particulière ? Quelle est l’expérience et la légitimité de l’association française pour mener cette action, quelle est sa connaissance du contexte local ?
  • l’ancrage local : identification claire du partenaire local (vécu, expérience dans le domaine précis du partenaire), nature et histoire de la relation entre les deux partenaires ; bénéficiaires de l’action (qui/combien ?), définir les personnes exclues du projet et les éventuels « concurrents » du projet (ceux à qui l’action pourrait nuire)
  • la viabilité de l’action (à différents niveaux) : économique, financière, politique (à niveau locale et nationale), technique, environnementale, sociale et culturelle.
  • le budget : le porteur de projet doit apporter une partie de fonds propre. Ceci constitue en effet une preuve d’attachement au projet, et une garantie de la capacité de mobilisation de fonds à long terme. Il est important de noter que si une très grande partie du budget n’est pas encore couverte au moment de la demande, le projet a peu de chances d’être retenu. Dans l’étude du dossier, une importance particulière est mise sur la présentation du budget et la fiche de synthèse.

Un Commentaire

  1. Bonjour,
    Nous sommes une association humanitaire d’étudiants à l’Ecole Supérieure des Géomètres et Topographes du Mans.
    Nous souhaiterions avoir plus amples informations au sujet des dotations de solidarité nord-sud.
    Dans l’attente d’une réponse. Mes salutations.
    Hugo ROSSIGNOL (membre de l’association TSF)

Laisser un commentaire