Le programme

Réunion à Kokoro, Bénin
Réunion à Kokoro, Bénin
La journée de Dimanche a été consacré aux dernières présentations des dignitaires du village de Kokoro: l’apiculteur, le major (responsable du dispensaire), les éleveurs de lapins, le mécanicien moto, le mécanicien auto, le couturier, l’éleveur d’escargots géants (300 g)…

Lundi matin, nous étions bien décidés à définir plus en détail notre programme mais Hilarion devait aller à sa ferme travailler un peu et pas question de faire un programme sans le chef du village (le CV comme disent les villageois). Nous attendons donc le retour d’Hilarion pour évoluer. Nous en profitons pour négocier avec Odette la femme du CV, le prix de notre pension complète. Enfin, nous faisons travailler les filles: Français et Maths pour Louison; Anglais et Maths pour Camille.

Vers 17H, nous partons d’un pas décider vers la case d’Hilarion. Nous ne savions pas ce qui allait nous attendre. Hilarion arrivait juste de sa ferme, nous insistons pour avoir une audience. Hilarion accepte, direction la case de Nazaire. Nous nous installons autour d’une table avec les filles. Hilarion nous demande nos objectifs. Nous lui expliquons de nouveau ce que pourraient être nos réalisations: pour Marie-Laure visites, conseils aux éleveurs et soin des plus faibles; pour moi dépannage de l’installation de panneaux solaires du dispensaire. Pour en arriver là, il nous a fallu plus d’une heure. Alors quand arrive le dernier sujet comment intervenir dans les écoles, Camille prend les choses en main. Elle propose de faire des jeux avec les tous petits, du soutien avec les plus grands, défini les jours et le nombre d’heure. Çà va beaucoup, beaucoup trop vite.

Nous avons alors assisté à une belle tranche de vie Africaine. Hilarion, lui ne voulais pas prendre de décision hâtive, il souhaitait d’abord organiser une rencontre pour que chacun se présente. Pour Camille, nous n’avancions pas assez, elle multipliait les gestes d’impatiences. J’étais très gêné et ne voulais pas froisser le chef du village. Marie-Laure essayait de transmettre nos objectifs. Hilarion restait calme et répétait sans cesse: « la synthèse, demain 9H présentations école groupe A». L’énervement de Camille le surprend, il observe et pense que Camille n’est pas d’accord avec le programme. Mais Camille trouve uniquement que cela ne va pas assez vite, Camille égale à elle même. Elle en a marre et l’exprime tout haut. Hilarion tolérant trouve la discussion enrichissante. Marie-Laure et moi, nous finissons par prendre un fou-rire. Nazaire, le conseillé essaie de faire accélérer les choses mais se fait remettre à sa place. Nous finissons par faire le programme jusqu’à Jeudi 11 Novembre au bout de 2H. La réunionite a gagné l’Afrique.

Arrivée à Kokoro

Arrivée à Kokoro
Arrivée à Kokoro

Nous arrivons dans le village de Kokoro Samedi 6 Novembre à 13H30. A peine descendu du bus, nous sommes pris en charge, direction le local de réception du village ou nous rejoignent le chef du village Hilarion, son adjoint et deux de ses conseillés. Le chef du village qui avait préparer une réception pour le Dimanche était dans un grand embarras. Nous sommes arrivés 1 jour avant notre arrivée officielle.

Les présentations faites autour d’une bière, nous partons pour une visite du village: dispensaire, maternité construite avec l’aide de Vidome, président du comité se développement, premier ministre. Là, je vous doit quelques explications. Le Bénin est composé de 41 royaumes chacun sous la responsabilité d’un roi lequel est assisté par quelques ministres. Les rois ont exclusivement un rôle consultatif. Associé à ce système traditionnel, il y a une administration avec un président, une assemblée de 61 députés, des préfets, des maires et des chefs de village.

Les filles ont été exemplaires, elles ont salué tous les dignitaires du village avec pour déjeuné un soda et quelques arachides, la cuisinière étant à Parakou pour la journée. Maintenant à chaque nouvelle rencontre Léonie comme un réflex tend la main pour saluer.

La case qui nous était destinées n’est pas terminée alors nous logeons chez le ministre du développement (enfin dans une de ses maisons). La maison est spacieuse, une grande pièce à vivre et deux chambres. Par contre le confort reste sommaire: béton au sol, pas de salle de bain (on se lave avec une bassine dans la cour intérieure), pas de toilette (il nous faut aller au dispensaire à 200m), bien-sur pas d’électricité et des chauves-souris sous le toit. Un groupe électrogène, nous a été prêté par Fatiou le couturier. Nous l’utilisons 1 heure chaque soir, c’est très bruyant mais pratique pour recharger le matériel. La maison fait partie d’un ensemble de maisons entourant une place en retrait de la route dangereuse. Nous sommes au milieu du village. Nous voilà donc assiégé par les enfants du quartier.

Le vétérinaire du secteur vient nous rendre visite. Avec Marie-Laure très vite, ils définissent un protocole pour soigner les bêtes les plus faibles. Nous suivront la réalisation dans quelques jours. De mon coté, j’ai la charge de réparer l’installation des panneaux solaires du dispensaire. Enfin en famille, on compte bien faire du soutien scolaire. Nous définirons tous cela lundi avec les professeurs et Hilarion le chef du village.

Le soir, nous avons la visite d’Odette et Sadatou qui nous apportent notre repas et nosdraps. Hilarion, nous informe également du décès au grand matin d’un grand chasseur. Conséquence, chaque soir de la semaine cérémonie mortuaire dans le village. Les femmes, les enfants et les hommes non initiés aux rites Vaudou ne sont pas autorisés à sortir à partir de 21H. Nous nous sommes endormis avec les chants traditionnels au loin. Enfin, parfois très près, la cérémonie se déplace dans le village et certains chants ont pour objectifs de faire fuir les mauvais esprits. Le résultat, Léonie est venu finir sa nuit dans notre lit et dire que les chants vont durer une semaine.

Abomey

Abomey - Essence au Bénin
Abomey - Essence au Bénin

Ici au Benin, le moyen de transport le plus répandu est le Zem (emmène moi vite). Ce sont des motos ou l’on peut monter jusqu’à quatre personnes. Nous voilà donc parti au musée d’Abomey en zem. Léonie est ravie, elle est devant le conducteur avec ses petites mains sur le guidon. Le musée est un bon point de départ pour connaître l’histoire du Bénin. Le musée, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, s’étend sur 46 hectares. Seuls 3 hectares sont restaurés dont le palais du rois Ghezou. Abomey est le berceau de la royauté du Bénin. Depuis 1640, 12 rois se sont succédés. Chaque roi choisi encore aujourd’hui un emblème, une passoire pour le roi Ghézou. Cette passoire ne peut contenir de l’eau sauf si chacun met son doigt sur un trou alors la passoire pourra de nouveau contenir de l’eau.

Le midi, nous déjeunons dans un maquis, petit restaurant… attention aux piments. L’après-midi visite d’Abomey avec son marché permanent. Le soir repas en compagnie d’Amandine et Laurent eux aussi partis à la découverte du Bénin. Camille et Louison ont assuré l’animation, heureuses de pouvoir discuter en français avec d’autre personne que leurs parents. Un peu court comme article promis on fera mieux demain.

Tour du monde

Depuis septembre 2010 et pour 50 semaines, Marie-Laure, Alain et leurs 3 filles Léonie (3 ans), Louison (10 ans) et Camille (12 ans) effectuent un tour du monde en famille. Lors de leur passage à Kokoro, ils ont passé 1 mois en tant que bénévole pour l’Association Vidome. Voici le récit de leur séjour au Bénin.

Pourquoi partir?

Parce que le doute vient nous ébranler et que de nombreuses questions se posent: Sommes-nous utiles à la société? Sommes-nous de bons parents? Quel avenir pour notre couple?

Ainsi il devient urgent de nous retrouver, de partager des moments forts en famille, d’aider les autres et ceci pour prendre du recul face à une société pleine d’antagonismes : être toujours le meilleur, tout en étant bien dans sa peau; savoir encore faire des efforts alors que tout devient si facile; éduquer ses enfants dans le respect, la générosité et la simplicité sans contester les avances technologiques…

Parce qu’il nous importe que nos enfants comprennent, le plus tôt possible, que leur champ d’existence s’étend au monde entier, qu’ils découvrent la diversité des modes de vie, des cultures et qu’ils apprennent à respecter notre planète et ses habitants.

Enfin, nous souhaitons apprendre à nos enfants que dans la vie, il est important, voire vital, de rêver et d’oser vivre ses rêves.

Le projet

Notre projet s’articule autour de 2 axes :

  • Humanitaire,
  • Découverte du monde autour de 2 thèmes: Les animaux et les hommes et les recettes du monde.

Pourquoi un projet humanitaire? Parce que nous sommes concernés par ce qui se passe sur notre planète et que nous avons de réelles compétences à faire partager, Marie-Laure en tant que vétérinaire et Alain en tant qu’ingénieur.

Ainsi nous passerons 2 mois en tant que bénévoles : 1 mois dans un village du Bénin à aider à la vie locale (association Vidome) et 1 mois dans un centre d’équithèrapie au Pérou (association Aphipac).

Pour le reste du périple, nous souhaitons aller à la découverte des richesses de chaque pays mais surtout de leurs habitants et des modes de vie ainsi nous avons choisi de mener deux projets.

Pour Alain et Camille (12 ans) deux grands amateurs de cuisine, la mission sera de faire découvrir les meilleures recettes des pays traversés.

Pour Marie-Laure (vétérinaire passionnée par l’étude du comportement animal) et Louison (10 ans), le projet sera d’étudier la place de l’animal et sa relation avec l’homme dans les pays traversés.

Toutes nos découvertes (rencontres, recettes, animaux…) seront partagées sous la forme de reportages écrits ou photos sur notre site internet.

Le parcours

Le voyage durera 50 semaines, départ le 18 septembre 2010. Il nous a donc fallu faire des choix, ainsi nous avons privilégié 4 continents l’Afrique, l’Asie, l’Océanie et l’Amérique du sud.

Parcours tour du monde
Parcours tour du monde

Pays visités et principales étapes:

Sénégal Dakar (3 semaines)

Benin Kokoro (5 semaines)

Namibie Windhoek, Okaukuejo, Keetmanshoop (4 semaines)

Afrique du Sud Cape Town, Port Elizabeth (3 semaines)

Thaïlande Bangkok, Lopburi, Ko Phi Phi (4 semaines)

Vietnam Hanoi, Hue (4 semaines)

Bali (3 semaines)

Australie Alice Springs, Sydney (5 semaines)

Nouvelle Calédonie (3 semaines)

Argentine Ushuaia, Buenos Aires, Iguazu (5 semaines)

Chili Antofagasta, Arica (2 semaines)

Perou Arequipa, Cuzco (7 semaines)

USA New York (1 semaine)

Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir le site de la famille autour du monde: Le tour du monde de Chagada.

Les photos de leur passage au Bénin sont ici: Photos du Bénin.