Le manque d’information fait peur aux femmes béninoises

L’accouchement par césarienne se développe au Bénin. Mais, bien que cette opération sauve, les populations en ont peur, par manque d’information. Le quotidien « Fraternité » soulève ce problème, tout en expliquant aux béninoises dans quels cas une césarienne est nécessaire, comment on l’opère, et quels en sont les conséquences

L’accouchement par césarienne se développe au Bénin. Mais, bien que cette opération sauve, les populations en ont peur, par manque d’information. Le quotidien « Fraternité » soulève ce problème, tout en expliquant aux béninoises dans quels cas une césarienne est nécessaire, comment on l’opère, et quels en sont les conséquences

Continuer la lecture de « Le manque d’information fait peur aux femmes béninoises »

La dette de 18 pays pauvres annulée

Le 11 juin dernier, les ministres des Finances du G8 ont annoncé l’effacement immédiat de la dette multilatérale de 18 pays pauvres, pour un montant de 40 milliards $.

Le 11 juin dernier, les ministres des Finances du G8 ont annoncé l’effacement immédiat de la dette multilatérale de 18 pays pauvres, pour un montant de 40 milliards $.

Continuer la lecture de « La dette de 18 pays pauvres annulée »

Sommet de Syrte : l’Union Africaine face à l’ONU

Kofi AnnanLa réforme de l’ONU et la place que doit tenir l’Afrique au sein du Conseil de sécurité vont être au centre des débats du 5ème sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), aujourd’hui et demain à Syrte, en Libye. Au moins sept pays sont candidats pour les deux sièges qui, au mieux, pourraient être attribués par l’ONU au continent noir. Mais l’Afrique a pris conscience qu’elle pouvait jouer un rôle d’arbitre dans le débat sur la réforme de l’organisation internationale. Avant le sommet du G8 qui s’ouvre demain en Ecosse, le sommet de Syrte est aussi l’occasion de prendre position sur l’annulation de la dette et les objectifs du développement.

Le président de la Commission de l’Union européenne, Manuel Barosso, a eu cette parole d’espérance pour les Africains: « Nous sommes à vos côtés dans votre combat pour transformer votre espoir en réalité ». Il a plaidé pour un partenariat responsable entre l’Afrique et l’Europe et affirmé que l’Europe a beaucoup plus à offrir que l’aide au développement. Il faut donc un pacte de partenariat basé sur l’égalité et l’appropriation. C’est-à-dire qui reconnaît à chacun son droit d’assumer son destin et de régler ses propres conflits.

L’Union européenne a déjà offert 250 millions d’euros pour soutenir les initiatives de paix de l’Union africaine.

Kofi AnnanLa réforme de l’ONU et la place que doit tenir l’Afrique au sein du Conseil de sécurité vont être au centre des débats du 5ème sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), aujourd’hui et demain à Syrte, en Libye. Au moins sept pays sont candidats pour les deux sièges qui, au mieux, pourraient être attribués par l’ONU au continent noir. Mais l’Afrique a pris conscience qu’elle pouvait jouer un rôle d’arbitre dans le débat sur la réforme de l’organisation internationale. Avant le sommet du G8 qui s’ouvre demain en Ecosse, le sommet de Syrte est aussi l’occasion de prendre position sur l’annulation de la dette et les objectifs du développement.

Le président de la Commission de l’Union européenne, Manuel Barosso, a eu cette parole d’espérance pour les Africains: « Nous sommes à vos côtés dans votre combat pour transformer votre espoir en réalité ». Il a plaidé pour un partenariat responsable entre l’Afrique et l’Europe et affirmé que l’Europe a beaucoup plus à offrir que l’aide au développement. Il faut donc un pacte de partenariat basé sur l’égalité et l’appropriation. C’est-à-dire qui reconnaît à chacun son droit d’assumer son destin et de régler ses propres conflits.

L’Union européenne a déjà offert 250 millions d’euros pour soutenir les initiatives de paix de l’Union africaine.

Continuer la lecture de « Sommet de Syrte : l’Union Africaine face à l’ONU »

Rapport annuel de l’OMS sur la santé dans le monde

Aujourd’hui, l’OMS, à l’occasion de la journée mondiale de la santé, publie son rapport annuel sur la santé dans le monde. Le thème de l’année 2005 ? « Donnons sa chance à chaque mère et à chaque enfant »

Pour plus d’infos, vous pouvez :

Télécharger le résumé du rapport

Accéder à la page de l’OMS

Des mères démunies sont gardées à vue dans une maternité !

Femme africaine Pour continuer d’exister, la plus grande maternité du Bénin, trop faiblement subventionnée, retient dans son enceinte les femmes ayant accouché, mais ne pouvant s’acquitter financièrement des soins médicaux. Ces femmes sont contraintes d’attendre qu’un membre de leur famille, voire une association viennent les prendre en charge. La solution : mettre en place un système de sécurité sociale plus efficace pour les pauvres. En attendant, le dilemme est cruel.

Plus d’infos en lisant l’article complet.

Nous vous rappelons que la journée mondiale de la santé aura lieu le 7 avril prochain (cf. news précédente).