Toi aussi deviens bénévole cet été au Bénin (juillet et août 2019)

Comme tous les ans depuis 2004, nous recherchons des volontaires pour les mois de juillet et d’août 2019. Les groupes déjà constitués sont acceptés. Les équipes (3 à 4 bénévoles) devront mettre en œuvre diverses activités (artistiques, sportives etc.) inscrites dans un cadre interculturel auprès des jeunes de Kokoro, un village d’environ 4000 habitants situé dans le département des Collines, au centre du Bénin.

Les Missions Courtes sont destinées aux personnes majeures de tous profils, prêtes à vivre une expérience basée sur l’aventure, l’échange culturel et la solidarité.
La mission est aussi pour les bénévoles l’occasion de partager pendant un mois la vie des habitants d’un village du centre du Bénin.
Une très belle aventure vous attend, si vous êtes motivé-e-s déposez votre candidature auprès de La Guilde, notre partenaire historique.

Ne tardez pas !

Enfants de Kokoro
Jeunes de Kokoro

Objectifs de la mission

Les objectifs de la mission sont de soutenir l’éducation des jeunes dans le village de Kokoro par la mise en place d’activités artistiques, culturelles et sportives, le dialogue interculturel et le soutien scolaire.

Kokoro ne constitue pas un village enclavé: la route nationale, reliant Cotonou à Parakou, traverse le village et relie Kokoro au reste du pays. Néanmoins, le village fait face à plusieurs difficultés, relatives notamment aux opportunités limitées d’activité économique, au manque de moyens et d’infrastructures publiques etc. Dans ce contexte, et alors que les jeunes s’engagent dans leurs études et aspirent à découvrir le monde, le projet entend accompagner leur épanouissement au travers d’activités artistiques, sportives et, éventuellement, artisanales (en fonction des compétences des bénévoles), les ouvrir à la différence culturelle (une ouverture qui concerne simultanément les bénévoles envoyés depuis la France) et apporter ponctuellement une aide scolaire ciblée en fonction de la demande sur place et du profil des bénévoles envoyés (étudiants en métiers de l’enseignement).

Descriptif détaillé de la mission

Le projet cible les écoliers (maternelle et primaire) et collégiens du village de Kokoro, âgés de 2 à 16 ans environ, soit environ 80 jeunes. Les missions précédentes avaient en général divisé la journée en deux: le matin était dédié au soutien scolaire (pour les collégiens), et l’après-midi aux activités ludiques et sportives avec tous les enfants du village (écoliers et collégiens). Après le déjeuner et un temps de repos, les activités reprenaient à 15h dans la cour de l’école primaire.

Néanmoins, après discussion avec le village, il apparait que le volet « soutien scolaire » n’est pas le plus adapté pour les collégiens qui sortent d’une année scolaire. Par ailleurs, cette activité pose question au regard des compétences réelles des bénévoles, qui ne sont pas tous formés à la pédagogie. Vidome conseille donc de ne conserver des activités de soutien scolaire (renforcement en français et mathématiques) qu’à condition qu’une partie des bénévoles soit formée à la pédagogie et aux métiers de l’enseignement. Le soutien scolaire ciblerait alors des élèves du primaire (plutôt niveau CM). Les autres bénévoles organiseraient le matin des activités artistiques/culturelles/artisanales, avec le but de monter un projet sur toute la durée du séjour. Les après-midis resteraient consacrés aux activités ludiques et sportives à destination de tous les enfants (écoliers et collégiens) du village.

A noter: la mission ayant lieu lors des vacances scolaires, les bénévoles peuvent éventuellement solliciter l’aide des lycéens du village pour mener à bien certaines de leurs activités.

Trois fillettes africaines

Profil du candidat recherché

Formation
Jeunes travailleurs, étudiants, enseignants, éducateurs ou tout professionnel engagé dans le développement du lien social.

Expérience(s)
Une expérience préalable dans l’animation auprès des jeunes serait un vrai plus.

Qualité(s) requise(s)
Dynamisme, motivation, créativité, capacité d’écoute, ouverture d’esprit, compétences pédagogiques pour les éventuels étudiants en métiers de l’enseignement.
Bonne maitrise du Français

Conditions de vie sur place

Logement: Le village de Kokoro s’est cotisé afin de faire construire une maison pour les bénévoles. L’habitation compte 2 chambres de 2 lits doubles et une grande pièce à vivre. Les latrines et douches (au seau) sont situées à l’extérieur, comme d’usage dans nombre d’habitations béninoises.

Accueil à l’aéroport: Les bénévoles seront accueillis à leur arrivée à Cotonou par une ressortissante de Kokoro qui organisera la première nuit. Ils prendront le bus pour Kokoro le lendemain matin.

Nourriture: elle n’est pas prise en charge par le partenaire local. Il faut prévoir environ 2000 Francs CFA par jour et par personne (soit environ 3€)

Santé: la vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire, le traitement anti-palu TRES fortement recommandé, vaccins courants à jour, typhoïde et hépatite A éventuellement. Pour plus d’infos, rendez vous sur diplomatie.gouv (rubrique : conseils aux voyageurs).

Visa: visa obligatoire à demander à l’ambassade du Bénin à Paris

Transport: en car pour se rendre à Kokoro et en revenir et sur place principalement en taxi (ou à pied au quotidien)

Prévoir avec votre équipe le matériel que vous jugez nécessaire pour mener à bien la mission (matériel pour activités artistiques et sportives, travaux manuels et pédagogiques, fournitures scolaires etc.).

Construction d’un module de classe dans le collège de Kokoro

Le nombre d’élèves scolarisé au collège de Kokoro augmente régulièrement chaque année. 

vidome-benin-fondations  ceg

En mai 2013, le village de Kokoro entreprit la construction d’un module de deux salles de classe, puisant dans les fonds de la caisse villageoise et comptant sur la promesse d’une aide financière de la Mairie de Ouessè. Cependant les fonds du village et l’aide financière de la Mairie ont été redirigés vers un autre projet urgent.  La construction des modules de classe a été stoppée, faute de fonds disponibles.

Vidome, dont la Présidente réside au Bénin pendant ce projet, a été sollicité pour soutenir le village dans l’achèvement des deux modules de classe. Vidome est intervient:

  • en accompagnement de la conception et en mise au point du budget nécessaire;
  • en recherche de fonds;
  • en suivi et contrôle de la bonne utilisation des fonds conformément au projet.

De manière générale, toute la population de Kokoro, soit environ 4000 personnes, bénéficiera du projet. Les bénéficiaires directs du projet sont:

  • Environ 430 collégiens et collégiennes à la rentrée 2013-2014.
  • Les 500 écoliers du primaire qui bénéficieront de nouveaux modules lors de leur entrée au collège
  • Une quarantaine de membres du personnel enseignant du CEG

17 031€ collectés sur 19 672€

Vous aussi, participez !

Ouverture des candidatures pour les mission de l’été 2012

Comme tous les ans depuis 2004, nous recherchons des volontaires pour les mois de juillet et d’août 2012. Les groupes sont acceptés. Les équipes devront mettre en œuvre un projet pédagogique innovant :

  • Enseignements inédits, théâtre, astronomie, botanique, sport…
  • Méthodes nouvelles: travail en groupe, expositions, sorties pédagogiques dans le village…

La mission est aussi pour les bénévoles l’occasion de partager pendant un mois la vie des habitants d’un village d’Afrique de l’Ouest.
Une très belle aventure vous attend, si vous êtes motivé(e) déposez votre candidature auprès de La Guilde, notre partenaire historique.

Pour une bonne préparation des missions, les candidatures seront closes au 30 avril 2012. Ne tardez pas !

L’équipe de juillet 2011 est arrivée

L'équipe de Kokoro juillet au complet
L'équipe de Kokoro juillet au complet

L’équipe du mois de juillet 2011 est bien arrivée à Cotonou le 4 juillet vers 21H, après 2 longues heures de retard…  Pris en charge à l’aéroport par Léon Biaou, notre partenaire local, ils ont passé leur première nuit béninoise chez lui, à Abomey-Calavi. Nous les avons joint par téléphone le lendemain de leur arrivée, ils étaient à la gare routière:  « Tout ce passe bien, Léon est très sympa et nous a montré son quotidien. Notre car pour Kororo va bientôt partir ! »

Lors de leur week-end à Parakou, voici le mail que nous avons reçu:

Notre arrivée s’est super bien passée! Hilarion nous à très bien accueilli. Il nous a fait visiter le village et rencontré quelques personnes importantes, puis nous nous avons rencontrés les enfants!

Dur de commencer, pour tout dire on ne commencera réellement le travaile avec les collégiens que lundi… il faut que le message passe! On s’adapte, ce sera plus simple pour l’équipe d’août!

On a quand même fait deux après-midi d’animation avec les petits, et c’était super sympa! Evidemmenent, il faut qu’on s’habitue au rythme local, mais ça viendra.

Au niveau de l’équipe, on s’entend tous très bien, et là on se fait un week-end à Parakou!

Lors d’un deuxième week-end de visite dans le sud du Bénin, nouveau mail reçu:

Equipe de juillet 2011 arrivée Bénin
Equipe de juillet 2011 arrivée Bénin

On profite d’être à calavi pour vous écrire! Ce sera surement la dernière fois, on ne bougera pas le dernier week-end.

Tout va bien, le travail s’est mis en route petit à petit avec les élèves et il y en a de plus en plus! Ma foi, sa se passe bien! Les gens commencent à plus se mobiliser autour de nous, et on a plus d’aides des jeunes, c’est bon!

Le moral de l’équipe est au beau fixe, et on en profite pour visiter le sud! Ouidah, et aujourd’hui Ganvié! On a rencontré des volontaires d’une autre association sur la route qui nous ont proposés de nous loger et de nous faire visiter la ville sur pilotis!

Pour l’équipe d’août, au niveau de ce qu’ils veulent amener, ont a vraiment pas mal de livres et de matériels scolaires pour ce qui est de l’école. Pour les animations, on a des scoobidous, un ballon, des dessins, pas mal de livres aussi. Bon tout peu toujours servir dans l’immediat, mais s’ils ne veulent pas trop se charger, passez-leur le message.

Le retour d’Astrid Gruyelle, Ludivine Rialland, Julia Silve et Edouard Marchal est prévu le 29 juillet prochain. L’équipe d’août quant à elle, décollera pour Kokoro le 1er août 2011.

6 millions de dollars pour la gestion des forêts béninoises

La Banque Mondiale lance un programme « Pour la promotion d’une gestion économique et sociale viable des ressources forestières et terroirs riverains par les communautés béninoises ». 6 millions de dollars seront affectés au projet.

16 forêts sont concernés, dont probablement la forêt de Toui-Kilibo, gérée par Nazaire, notre ami de Kokoro qui a pu nous y guider.

L’été 2004, lors des premières mission Vidome, nous avions pu constater que les financements annoncés par la Banque Mondiale atteignaient difficilement Kokoro. Nous espérons de tout coeur que l’argent de la Banque Mondiale sera utilisé utilement. A suivre…

La Banque Mondiale lance un programme « Pour la promotion d’une gestion économique et sociale viable des ressources forestières et terroirs riverains par les communautés béninoises ». 6 millions de dollars seront affectés au projet.

16 forêts sont concernés, dont probablement la forêt de Toui-Kilibo, gérée par Nazaire, notre ami de Kokoro qui a pu nous y guider.

L’été 2004, lors des premières mission Vidome, nous avions pu constater que les financements annoncés par la Banque Mondiale atteignaient difficilement Kokoro. Nous espérons de tout coeur que l’argent de la Banque Mondiale sera utilisé utilement. A suivre…

Continuer la lecture de « 6 millions de dollars pour la gestion des forêts béninoises »

L’association Lafibala à Kokoro !

Lafibala, association d’étudiants en pharmacie de Tours, s’est rendue à Kokoro en mars dernier. Leur objectif: former l’équipe médicale à la gestion des médicaments.

L’action de Lafibala se décompose en 3 missions:

  • une mission d’évaluation (1 semaine, effectuée en mars dernier)
  • une mission de formation (prévue fin juin)
  • une mission de suivi (en février 2007)

Merci à Claire, Géraldine, Karima et Mélanie qui se sont investies dans leur mission d’évaluation !

Elles nous racontent…

Lafibala, association d’étudiants en pharmacie de Tours, s’est rendue à Kokoro en mars dernier. Leur objectif: former l’équipe médicale à la gestion des médicaments.

L’action de Lafibala se décompose en 3 missions:

  • une mission d’évaluation (1 semaine, effectuée en mars dernier)
  • une mission de formation (prévue fin juin)
  • une mission de suivi (en février 2007)

Merci à Claire, Géraldine, Karima et Mélanie qui se sont investies dans leur mission d’évaluation !

Elles nous racontent…

Continuer la lecture de « L’association Lafibala à Kokoro ! »

Noël à Kokoro

Téléphoner aux habitants d’un village reculé de l’Afrique relève du parcours du combattant! Kokoro ne possède pas encore le téléphone et la cabine la plus proche est à 30 minutes de taxi-brousse… Le week-end dernier, nous avons averti le gérant du bar « le feu-vert » de Kilibo que nous souhaitions parler à Hilarion et Nazaire du village de Kokoro. Nous avions convenu de cet arrangement lors de notre premier passage au Bénin il y a 1 an et demi. Le rendez-vous est pris 1 semaine plus tard, ce matin à 10H…

Téléphoner aux habitants d’un village reculé de l’Afrique relève du parcours du combattant! Kokoro ne possède pas encore le téléphone et la cabine la plus proche est à 30 minutes de taxi-brousse… Le week-end dernier, nous avons averti le gérant du bar « le feu-vert » de Kilibo que nous souhaitions parler à Hilarion et Nazaire du village de Kokoro. Nous avions convenu de cet arrangement lors de notre premier passage au Bénin il y a 1 an et demi. Le rendez-vous est pris 1 semaine plus tard, ce matin à 10H…

Continuer la lecture de « Noël à Kokoro »