Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

30 mai 2007
de Vidome
Un commentaire

La liberté de presse : une réalité au Bénin

Laisser libre cours à l’expression des idées, libéraliser le secteur des médias, tel est le pari que les Béninois ont réussi à tenir. Aujourd’hui le Bénin fait partie des premiers pays en matière de liberté d’expression.

Liberté de la presse au Bénin, Afrique de l'OuestDepuis les années 88-89, avec les débuts de la démocratie, les médias béninois sont restés parmi les plus libres du continent. Avec l’arrivée au pouvoir d’un régime démocratiquement élu, les mesures d’obtention de la licence pour exercer le métier ont été allégées. Ce qui, quelques années plus tard, ne manquera pas d’agir sur la qualité de l’information.

En effet, on note aujourd’hui une augmentation du nombre d’organes de presse, de groupes de presse, etc. Au niveau de la presse écrite, on compte plus d’une trentaine de journaux. Au niveau de la radiodiffusion, on a plus d’une vingtaine de chaînes disséminées partout dans le pays. Et enfin, quelques six chaînes de télévisions se disputent le monopole.

Continuer la lecture

28 mai 2007
de Vidome
2 commentaires

Crise de la tomate en Afrique de l’Ouest

Crise de la tomate au Bénin, Afrique de l'OuestLe prix de la tomate continue de flamber sur les marchés du Bénin alors qu’au Burkina-Faso, les producteurs crient à la mévente. Une situation qui révèle, encore une fois, les limites du commerce intra régional au sein de l’espace UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest Africaine). Sur tous les marchés de Cotonou et environs, le prix de la tomate connaît depuis quelques jours une flambée inimaginable. A moins de 350 FCfa début mai au marché Dantokpa, le kilo de tomate fraîche tutoie actuellement les 1000 Cfa, un record qui pèse lourd sur le panier de la ménagère.

Continuer la lecture

16 mai 2007
de Vidome
0 Commentaires

5 millions de victimes dues aux promesses non tenues du G8

Le volume d’aide n’atteint que 40% des objectifs annoncés

Enfant africain jouant contre un mur de terre rouge (c)More AltitudeUn nouveau rapport d’Oxfam publié le 10 mai 2007 démontre qu’au rythme actuel, les pays du G8 ne tiendront pas leurs promesses d’augmenter leur aide au développement d’ici 2010, le manque à gagner atteignant la somme de 30 milliards de dollars. Une telle situation coûterait la vie à au moins 5 millions de personnes, dont une majorité d’enfants.

En effet, partant des dernières données de l’Organisation Mondiale de la Santé et d’ONUSIDA, Oxfam a calculé que les 30 milliards de dollars de manque à gagner permettraient de fournir des soins de santé vitaux pour les enfants, les mères et tous ceux atteints par le VIH et le SIDA, sauvant ainsi 5 millions de vies en 2010 et inversant la propagation de l’épidémie.

Continuer la lecture