STOP à la violence et à la maltraitance faites aux enfants

Le 30 Avril 2008 à Abomey Calavi a eu lieu la cérémonie de lancement de la campagne médiatique contre la violence et la maltraitance faites aux enfants.

L’association Française Solidarité Parasols Passerelle pour l’Espoir (SPPE) et son partenaire local la Fondation Regard d’Amour (FRA) ont créé un support audiovisuel, financé par la Fondation Air France, intitulé : « STOP à la violence et à la maltraitance faites aux enfants ».


Ce DVD a été réalisé dans un but pédagogique, de prévention et de sensibilisation contre la traite, la maltraitance, l’infanticide et l’abandon. Ce travail sert plusieurs objectifs :

  • mieux faire connaître la loi Béninoise de 2006 portant répression de ces phénomènes.
  • apporter un outil pédagogique et de prévention utile aux acteurs de terrain,
  • sensibiliser à la fois les enfants en leur montrant ce que les adultes n’ont pas le droit de faire, mais aussi, en informant les adultes maltraitants qu’ils devront rendre des comptes à la justice.

2000 exemplaires du DVD sont mis à la disposition des ONG locales, du Corps Enseignant, des Institutions Internationales de protection des enfants et de défense de leurs droits. Une campagne médiatique nationale durera au moins trois mois, elle consiste en une large diffusion des microfilms sur la télévision Béninoise elle fera l’objet de débats et conférences médiatisés.

Cérémonie de lancement du programme STOP à la violence et à la maltraitance faites aux enfants, Bénin, Afrique

La cérémonie de lancement s’est tenue sous le parrainage du Président du Conseil Economique et Social, en présence de la Ministre de la Famille et de l’Enfant, des représentants du Corps Diplomatique et Consulaire, des représentants des diverses Institutions de l’Etat, de la Présidente de la Fondation Regard d’Amour, de la Présidente de la SPPE, de la représentante de la Fondation Air France, des membres d’Organisations Internationales, d’associations Béninoises, de la délégation Air France au Bénin. Les personnes présentes ont pu s’entretenir de leur « engagement d’œuvrer afin que prospèrent une culture et un environnement favorables aux droits de l’enfant »

Contacts:
Fondation Regard d’Amour Benin:
Tél. +229 21 36 09 46 – mail : fra@intnet.bj
Solidarité «Parasols» Passerelle pour l’Espoir France:
Tél. +33 (0)6 15 61 34 81 – mail : secretariat@sppe.eu

Maternité de Kokoro: Premier bilan

Nourrisson du Bénin né dans la maternité de Kokoro A l’occasion de l’inauguration de la maternité de Kokoro, le déplacement de 3 membres de Vidome et d’une sage-femme de Gynécologies Sans Frontières a permis de dresser un premier bilan du projet, 8 mois après la mise en fonctionnement de la maternité.

Nourrisson du Bénin né dans la maternité de Kokoro A l’occasion de l’inauguration de la maternité de Kokoro, le déplacement de 3 membres de Vidome et d’une sage-femme de Gynécologies Sans Frontières a permis de dresser un premier bilan du projet, 8 mois après la mise en fonctionnement de la maternité.

Continuer la lecture de « Maternité de Kokoro: Premier bilan »

La maternité de Kokoro inaugurée !

C’est le 15 avril dernier que l’inauguration de la maternité eut lieu.

Une fête sans précédent

Musiciens béninois lors de la cérémonie Troupe de danseurs béninois Echassiers et acrobates au Bénin

De mémoire d’homme, on n’avait jamais autant festoyé à Kokoro que pour l’inauguration de la maternité.

L’Association de Développement de Kokoro a décidé de célébrer l’événement comme il se doit. Les convives étaient nombreux :

  • villageois et représentants traditionnels de Kokoro, mais aussi des villages avoisinants concernés par la maternité,
  • les Kokorois d’origine, vivant à Cotonou, Porto-Novo, Djougou, Parakou…qui étaient revenus pour l’occasion,
  • une Délégation du Ministère de la Santé, dont le Chef de Cabinet du Ministre, le Directeur de l’Infrastructure, et le Directeur Départemental de la Santé
  • plusieurs partenaires Français et Béninois, ayant fait le déplacement depuis la France

Inauguration de la maternité de Kokoro au Bénin Les partenaires du projet "une maternité pour Kokoro"

Installés confortablement, les convives ont pu admirer toute la matinée de nombreuses troupes de musique, de danse, et plusieurs échassiers. Une pièce de théâtre mettant en scène deux couples, l’un convaincant l’autre de se rendre à la maternité, était remarquablement interprétée par de jeunes filles et garçons du village.

Les spectacles ont ponctué les discours du Maire de la Commune, du Président de l’Association de Développement, des membres de l’Association Vidome. A cette occasion, l’ensemble des partenaires Français et Béninois ont été cités et chaleureusement remerciés pour leur participation.

Le discours du Directeur de Cabinet du Ministre de la Santé a précédé la remise de nombreux cadeaux aux partenaires présents. La foule s’est ensuite dirigée vers la maternité pour la coupure du ruban, la visite de la maternité, des équipements annexes (douches, latrines, citerne), et du logement de la sage-femme (dont la rénovation a été achevée quelques jours auparavant).

La maternité neuve de Kokoro Bénin Le logement de la sage-femme à Kokoro Bénin

S’en est suivi un repas dans les locaux du Collège, réquisitionné pour l’occasion. Le déjeuner avait été préparé par les femmes du village, qui y ont travaillé pendant deux jours !

Coupure du ruban par le Président de Vidome Déjeuner lors de l'inauguration

L’inauguration, bien plus qu’une fête…

L’inauguration de la maternité a joué un rôle décisif et imprévu dans la pérennité du projet. L’Association de développement de Kokoro et d’autres « frères » du village résidant à Cotonou ont, à l’approche de l’événement, fait pression sur les autorités locales pour qu’elles affectent une sage-femme à Kokoro. C’est chose faite : le Ministère a détaché une infirmière, et affectera définitivement une sage-femme en août, le mois des mutations internes du Ministère.

Une maternité déjà utile

Le déplacement de 3 membres de Vidome à Kokoro et d’une sage-femme de Gynécologies Sans Frontières a permis de dresser un bilan du projet, 8 mois après la mise en fonctionnement de la maternité. Vous pourrez le consulter en lisant l’article « Maternité de Kokoro: Premier bilan » à paraitre dès demain.