Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

Le Bookcrossing

| 3 commentaires

Le bookcrossing ou le livre voyageurVous connaissez ?

C’est un concept basé sur le partage de la lecture via des « livres voyageurs ».

Aurélie, une jeune internaute française et membre du bookcrossing, nous a contacté pour développer ce concept au bénin. Son projet est vraiment original, et nous la soutenons à 100%. D’ailleurs, les premiers livres ont été envoyés à Kokoro pour commencer leur long voyage… Encore toutes nos félicitations!

Aurélie nous raconte comment tout a commencé:

J’ai découvert le phénomène alors que j’étais dans un train : sur le siège devant moi était assis, seul, un livre. Etrange… quelqu’un l’aurait-il oublié ? Et puis tiens ! Comme par hasard c’est le dernier Dan Brown que je comptais acheter ! Avec un léger sentiment de culpabilité, je m’en empare, m’assurant que personne ne zieutait par là… et puis je découvre l’étiquette collée sur la couverture :

Bonjour ! Tu viens de me trouver !
Je ne suis pas abandonné, je suis un livre qui voyage de mains en mains.
Lis moi et relâche moi dans un endroit public pour que quelqu’un d’autre fasse à son tour ma connaissance !
Pour savoir d’où je viens et qui m’a lu avant toi, tu peux te connecter sur :
http://bookcrossingfrance.apinc.org/
Et surtout donne tes impressions, ton opinion sur moi!

Idée géniale et surprenante, me voilà membre ! Je lâche souvent dans ma ville des livres, ceux que j’ai aimé et qui prennent la poussière dans ma bibliothèque, ou ceux dont je ne me sers plus. Cinémas, bars, bancs, jardins, boîtes aux lettres… tous les lieux sont bons pour déposer un livre ! On peut aussi participer, par le site Internet, à des chaînes et des échanges de livres entre inscrits. Il y a tant de choses à faire pour partager le goût de la lecture !

Le bookcrossing a été lancé aux Etats-Unis en 2001 et a commencé en France en 2003. Le défi est de répandre les livres voyageurs dans le monde entier. J’ai choisi le bénin, en envoyant 3 livres au CAEB (Centre des Activités Educatives du Bénin) à Abomey, et 3 autres au village de Kokoro. J’espère qu’ils arriveront à destination ! Ce n’est que le début de leur aventure…

Pour ceux que ça intéresse, le site : bookcrossing.com et le site miroir francophone : http://bookcrossingfrance.apinc.org/ Au début c’est un peu compliqué parce que c’est en anglais et qu’il y a un vocabulaire spécifique de base à assimiler, mais quand c’est parti on ne s’arrête plus… !

N’hésitez pas à me contacter par mail si vous avez des commentaires ou besoin d’aide : nata_8882*at*hotmail.com

3 Commentaires

  1. Bon,
    J’admets, j’ai beaucoup de mal à me séparer d’un livre. (c’est mon côté bibliopathe). En même temps, j’ai beaucoup de mal à me dire que les livres lachés dans la nature vont continuer à voyager et qu’il n’y a pas un %$¤^)°ù§ à sa mère qui va le garder sans l’abandonner quelquepart.

    Ceci dit, le concept est intéressant, innovateur et correspond tout à fait à un style de vie un peu roots, détaché du materiél et attaché au spirituel.
    Enfin, c’est un bon moyen d’inciter à lire (il y a certainement un truc un peu excitant à lire un bouquin qui traîne et qui n’est pas à soi. Genre, grimoire interdit.) et lire, pour pouvoir bien vivre, c’est essentiel.

  2. j avoue etre tres seduit par l ideee du book crossing . lire est un moyen d evasion de rupture av le temps et la realité cela permet de developer notre imaginaire.als pkoi ne pas partager ce plaisir .ds une societe ou tt est devenu marchand le book crossing represente une alternative .c donner et partager av les gens san rien attendr en retour c juste vouloir partager une belle experience de lecture car lire c rever et rever c vivre.

  3. Le Bookcrossing…j’ai commencé à en entendre parler aussi il y a quelques mois. Ce qui paraissait insolite au départ se révèle finalement être très original, être un moyen d’échange, de partage culturel. Le plus interressant dans ce concept, c’est qu’il touchera non seulement les passionnés de lecture en tout genre, mais également les plus novices en la matière qui, à travers une certaine intrigue, curiosité de trouver un livre se balladant seul, vont en être intriguer, puis incité, voire excité de découvrir à travers sa lecture un livre déposé par une main invisible n’importe où, et au bon vouloir de son ancien propriétaire!!!
    C’est en bref une idée géniale, mais comme Dalai Moumoute le disait plus haut, encore faut-il que chaque personne trouvant un livre seul joue le jeu en le lisant d’abord (bien évidemment) mais en laissant au livre fait son "grand" bout de chemin, de main en main, de ville en ville, aux 4 coins du monde.
    Je trouve le projet d’Aurélie très important pour que la population du Bénin apprenne à avoir le goût de la lecture et se l’échange. Je la soutiens et lui propose de la soutenir concrètement. Je laisse mon adresse mail pour tout contact.
    Bon Vent

Laisser un commentaire