Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

IMONLE, une ONG du Bénin, soucieuse de la prospérité

| 0 Commentaires

Le logo du cercle de reflexion Béninois IMONLERencontré en décembre dernier, IMONLé est un cercle de reflexion regroupant les cadres originaires du pays Tchabé, la région de Kokoro. Ces « grands frères » de Cotonou sont partis de leur région, mais continuent d’initier et promouvoir des projets pérennes pour leurs frères ruraux. Après avoir discuté avec leur Président, il nous a paru essentiel de promouvoir ce cercle de reflexion sur le site de Vidome, tant sa connaissance du terrain, et son sens de l’initiative sont flagrants. Vous trouverez donc ci-dessous une description d’Imonlé. Pour tout renseignement, n’hésitez pas à contacter vidome en cliquant ici. Nous ne manquerons pas de transmettre.

Raison d’être d’ImonléJean-Jacques Atchadé, Président du cercle de reflexion IMONLE

Depuis l’indépendance du Bénin, jusqu’à la fin des années 80, la région du centre – nord du Bénin de manière générale et celle des communes de Savè et de Ouessè en particulier n’a pas connu un développement susceptible de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations qui y vivent. Un constat mérite cependant d’être fait : la proportion de cadres originaires de cette région est des plus élevées dans le pays. C’est dans ce contexte qu’un groupe de ces cadres, préoccupés du faible niveau de développement économique et social de l’aire culturelle Tchabè ont après plusieurs séances de réflexion collective décidé de la création du Cercle de Réflexion IMONLE pour promouvoir les actions de développement dans leur zone. Pourquoi un cercle de réflexion et non un parti politique ? Pourquoi une forme d’organisation apolitique alors que seul celui qui détient le pouvoir peut participer à une allocation des ressources nationales ? Leur argument : au Bénin le pluralisme politique est réel. Il regorge déjà d’un grand nombre de partis politiques dont les initiatives sur le terrain parfois se paralysent. Il l’est d’avantage pour l’aire culturelle caractérisée par une absence de leader charismatique. Il était donc apparu nécessaire d’œuvrer pour la création d’une structure capable de promouvoir, de concilier et d’harmoniser les diverses actions de développement dans cette aire culturelle, puis de partager ses expériences sur le plan national. Cela a conduit à la création le 26 mai 2001, du Cercle de Réflexion IMONLE.


Un large rayon d’action en pays Tchabé

Depuis sa naissance, le cercle de réflexion IMONLE s’est attelé à plusieurs actions d’utilité pour l’aire Savè et donc pour le Bénin. Elles peuvent être regroupées en quatre catégories : *

  • Médiation de conflit
  • Actions de promotion des cadres
  • Actions de promotion économique
  • Coordinations d’actions des politiques

Le Cercle de Réflexion IMONLE s’est impliqué activement et a contribué au règlement de plusieurs conflits au nombre desquels : Conflit à propos du marché de Kilibo, Désignation des maires de Savè et de Ouessè, Conflit entre les agents de la Sucrerie, Conflit entre la Mairie de Savè et le Roi, Conflit foncier entre Savè et Kétou (Dossier Djabata et Idigny).

Les actions entreprises par Imonlé

Fidèle à sa mission de promotion des cadres originaires de l’aire culturelle Tchabè, le Cercle de Réflexion IMONLE a soutenu de nombreux cadres dans divers projets de promotion de leur carrière professionnelle. De manière générale, des cadres promus à des postes à responsabilité ont fait l’objet de visite de félicitations, de conseils et d’appui dans l’accomplissement de leur mission. IMONLE œuvre pour qu’à leurs postes de responsabilités, les cadres promus marquent leur passage par des actes concrets, bénéfiques pour la région et le pays en général. La quasi-totalité des personnalités (Ministres, anciens ministres, etc.) de l’aire culturelle Tchabè ont été rencontrées. Le Président de la BOAD, le Président de la Cour Suprême, ont également reçu en audience IMONLE. Soucieux de ce que le bien être des populations de l’aire culturelle Tchabè passe par le développement de cette région et donc son dynamisme économique, IMONLE s’est employé à jouer depuis sa naissance, le rôle de surveillant des opportunités d’affaires, ainsi que des opportunités d’implantation d’infrastructures à caractère social. Dans cette optique, de nombreux contacts ont été pris aussi bien avec des partenaires étrangers qu’avec des autorités nationales. Sans que cette liste soit exhaustive, il s’agit de la reprise des activités de la Société Sucrière de Savè, des actions pour la promotion du « Guèlèdè », de l’aménagement des voies de desserte de la région, des actions visant à l’implantation d’un hôpital de zone à Savè, des actions entreprises avec le Centre Ahmadiya pour l’implantation d’un hôpital, du projet de production et de traitement du souchet, des actions envers les opérateurs téléphoniques en vue d’une desserte appropriée de la région, des actions de sensibilisation lors du dernier recensement général de la population. Le Cercle de Réflexion a pu solliciter dans le cadre de ses activités, l’appui du Président de la BOAD, cadre de la région et personne ressource de premier plan pour faciliter l’aboutissement de divers projets socio-économiques.

Des besoins financiers pour développer

A la lumière de ce qui précède, l’on peut affirmer sans risque de se tromper qu’au Bénin, que la prise de conscience de certaines ONG est effective quant à la nécessité de leur implication active dans la recherche des solutions aux maux auxquelles sont confrontées les diverses régions de leur pays. IMONLE en est une illustration parfaite. Seulement, en plus de leur disponibilité à réfléchir et rechercher des solutions à divers problèmes de l’aire culturelle de Savè, les membres de IMONLE sont fréquemment amenés à recourir à leurs ressources personnelles pour assurer la charge de leurs diverses initiatives. Le risque de cette double sollicitation est un essoufflement prématuré de ce Cercle de réflexion dont l’importance notoire pour la région des Collines et pour le Bénin en général n’est plus à démontrer. Un appui des partenaires sera d’une grande utilité pour l’accompagnement des actions de IMONLE et un mieux être pour l’aire culturelle Savè et ses populations.

Laisser un commentaire