Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

Les Tata Somba du Bénin et du Togo

| 0 Commentaires

Origine des Tata Somba

Le patrimoine architectural Béninois est constitué d’une grande diversité de types d’habitations dont le plus célèbre est l’habitation à étage de l’Atacora appelé communément Tata Somba.

Somba est le nom générique retenu par l’administration coloniale pour désigner un ensemble de groupes socioculturels vivant dans la montagne et le piémont occidental de l’Atacora. Les Tata Somba sont des constructions que le Nord Bénin a en commun avec le Nord Togo. Les ethnies concernées sont les Bétiabé, les Bétammaribé (Otammari au singulier) et les Bésorbé au Bénin, mais aussi les Tamberma au Togo. Tous ces peuples ont adopté cette forme d’architecture avec des particularités propres à chacun d’eux.

Un Tata Somba au nord du Bénin

La fonction sociale de l’habitation Tata Somba

Le toit d'un Tata Somba où vit toute la familleAu Bénin, les Tata Somba se rencontrent dans le département de l’Atacora sur les flancs de la chaîne montagneuse. Un Tata Somba n’a qu’une seule entrée et toujours face à l’Ouest. En effet, l’Est est toujours considéré comme un mauvais côté d’où viennent tous les maux dont souffre la société (la pluie et les orages n’y sont pas absents). Le côté Ouest par contre, qui marque la progression de leur migration, ne procure que bonheur.

Les habitations sont construites de façon à respecter les croyances. Mais elles sont dispersées. Chaque Tata étant au-delà d’une portée de flèche de l’autre et construit de façon groupée à former un cercle. Le Tata qui fait face à l’entrée est celui du chef de famille. Les peuples de cette région sont attachés à l’équité et à la cohésion sociale. L’habitation à étage à travers ses variantes locales joue un rôle à la fois défensif et économique. Elle se veut être une citadelle de premier choix dans une région où, se posaient de sérieux problèmes de sécurité des biens et des personnes. Elle sert à la fois de logement à la famille, de protecteur ou de support des silos à grains, d’habitation des animaux domestiques et sauvages (abeilles). En somme, le Tata Somba est le refuge parfait pour hommes, animaux, oiseaux et insectes. C’est aussi un sanctuaire du clan.

Les Tata Somba au patrimoine mondial de l’UNESCO ?

Les Tata Somba sont en quelque sorte les témoins du passé, l’identité première des Bètamaribè. Mais avec l’amélioration des revenus, la construction des cases rectangulaires coiffées de feuilles de tôles se développe au sein même des villages Somba. Il y a un vrai risque de voir disparaître ces cases traditionnelles dans un avenir proche. C’est pour ne pas assister à cette situation, que le Togo a fait la promotion de ces Tata en les mettant sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ses Tata sont ainsi conservés et bénéficient une promotion dans tous les pays membres de l’UNESCO. Ce qui n’est pas le cas au Bénin. Les Tata Somba béninois ne sont pas encore déclarés patrimoine mondial. Les autorités ministérielles en charge de la culture et du tourisme doivent se pencher sérieusement sur la question et préserver la singularité de ses habitations. Il y va de l’intérêt du développement touristique du pays.

Sources et liens:

  • Plus d’informations au sujet des Tata Somba sur le site du Campus numérique francophone de Cotonou.
  • Site Internet de Natitingou, une ville à visiter d’urgence en pays Somba, chef lieu de département de l’Atacora dans le nord ouest du Bénin en Afrique de l’Ouest. Elle est située dans les montagnes de l’Atacora à quelques kilomètres du Parc National de la Pendjari. Vous y trouverez une liste des hôtels, commerçants et artisans de la commune.

Laisser un commentaire