Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

Ouverture de la fête des religions traditionnelles au Bénin

| 0 Commentaires

Crânes de singes au BéninLes manifestations officielles de la Fête des religions traditionnelles du Bénin se dérouleront jeudi 10 janvier 2008 à Porto-Novo, Grand Popo, Allada, Houéyogbé, Abomey, Cotonou et Adjarra.

Officiellement reconnue par une loi votée le 20 août 1997, cette fête, qui s’inscrit dans le cadre de la sauvegarde et de la valorisation des croyances ancestrales, est célébrée dans plusieurs villes du pays et regroupe les adeptes de nombreuses divinités pour des rituels consacrés. Ce jour est d’ailleurs une journée chômée payée. Chaque année, les adeptes de différentes religions traditionnelles du Bénin, de la sous-région et de la diaspora participent à cette fête qui voit affluer de nombreux touristes, principalement à Ouidah, un ancien comptoir d’esclaves situé à 40 km de Cotonou.

Outre cette cité reconnue comme « berceau mondial du vaudou », les adeptes de diverses divinités, notamment Ogu (Dieu du fer), Hébiosso (Dieu du tonnerre) et Sakpata (Dieu de la variole) organisent des danses et des prières. Les responsables des différents cultes vont également procéder à des immolations et offrandes pour implorer la paix sur le Bénin et demander aux divinités de permettre au pays d’amorcer en toute quiétude la présidentielle de mars prochain.

Selon les statistiques, 37% de la population béninoise pratique les religions traditionnelles (animisme, « Dieu est en tout et partout »), alors que les catholiques représentent 27%, les musulmans 22% et les protestants 10%. Mais une majorité reste attachée d’une manière ou d’une autre aux pratiques traditionnelles.

[sources: Grioo et Panapress]

Laisser un commentaire