La dette de 18 pays pauvres annulée

Le 11 juin dernier, les ministres des Finances du G8 ont annoncé l’effacement immédiat de la dette multilatérale de 18 pays pauvres, pour un montant de 40 milliards $.

Le 11 juin dernier, les ministres des Finances du G8 ont annoncé l’effacement immédiat de la dette multilatérale de 18 pays pauvres, pour un montant de 40 milliards $.

Continuer la lecture de « La dette de 18 pays pauvres annulée »

Sommet de Syrte : l’Union Africaine face à l’ONU

Kofi AnnanLa réforme de l’ONU et la place que doit tenir l’Afrique au sein du Conseil de sécurité vont être au centre des débats du 5ème sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), aujourd’hui et demain à Syrte, en Libye. Au moins sept pays sont candidats pour les deux sièges qui, au mieux, pourraient être attribués par l’ONU au continent noir. Mais l’Afrique a pris conscience qu’elle pouvait jouer un rôle d’arbitre dans le débat sur la réforme de l’organisation internationale. Avant le sommet du G8 qui s’ouvre demain en Ecosse, le sommet de Syrte est aussi l’occasion de prendre position sur l’annulation de la dette et les objectifs du développement.

Le président de la Commission de l’Union européenne, Manuel Barosso, a eu cette parole d’espérance pour les Africains: « Nous sommes à vos côtés dans votre combat pour transformer votre espoir en réalité ». Il a plaidé pour un partenariat responsable entre l’Afrique et l’Europe et affirmé que l’Europe a beaucoup plus à offrir que l’aide au développement. Il faut donc un pacte de partenariat basé sur l’égalité et l’appropriation. C’est-à-dire qui reconnaît à chacun son droit d’assumer son destin et de régler ses propres conflits.

L’Union européenne a déjà offert 250 millions d’euros pour soutenir les initiatives de paix de l’Union africaine.

Kofi AnnanLa réforme de l’ONU et la place que doit tenir l’Afrique au sein du Conseil de sécurité vont être au centre des débats du 5ème sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), aujourd’hui et demain à Syrte, en Libye. Au moins sept pays sont candidats pour les deux sièges qui, au mieux, pourraient être attribués par l’ONU au continent noir. Mais l’Afrique a pris conscience qu’elle pouvait jouer un rôle d’arbitre dans le débat sur la réforme de l’organisation internationale. Avant le sommet du G8 qui s’ouvre demain en Ecosse, le sommet de Syrte est aussi l’occasion de prendre position sur l’annulation de la dette et les objectifs du développement.

Le président de la Commission de l’Union européenne, Manuel Barosso, a eu cette parole d’espérance pour les Africains: « Nous sommes à vos côtés dans votre combat pour transformer votre espoir en réalité ». Il a plaidé pour un partenariat responsable entre l’Afrique et l’Europe et affirmé que l’Europe a beaucoup plus à offrir que l’aide au développement. Il faut donc un pacte de partenariat basé sur l’égalité et l’appropriation. C’est-à-dire qui reconnaît à chacun son droit d’assumer son destin et de régler ses propres conflits.

L’Union européenne a déjà offert 250 millions d’euros pour soutenir les initiatives de paix de l’Union africaine.

Continuer la lecture de « Sommet de Syrte : l’Union Africaine face à l’ONU »

Bilan de la Journée Mondiale de la Santé

:: 130 bébés meurent toutes les 60 mn en Afrique :::

Les vies de milliers de femmes et de millions d’enfants victimes de l’absence ou de l’insuffisance des soins médicaux pourraient être sauvées grâce à des gestes ou des techniques simples et connues, rappelle l’Organisation Mondiale de la Santé au cours de la Journée Mondiale de la Santé 2005.

:: 130 bébés meurent toutes les 60 mn en Afrique :::

Les vies de milliers de femmes et de millions d’enfants victimes de l’absence ou de l’insuffisance des soins médicaux pourraient être sauvées grâce à des gestes ou des techniques simples et connues, rappelle l’Organisation Mondiale de la Santé au cours de la Journée Mondiale de la Santé 2005.

Continuer la lecture de « Bilan de la Journée Mondiale de la Santé »

De retour en France

Nicolas Cavelier et Basile GroultCa y est ! Après le coup de massue de mardi soir, nous sommes enfin de retour en France.
Nous vous avions laissé un message depuis les bureaux d’Afrique Airlines mardi soir. Nous avons été logés dans un hôtel de Cotonou et nous avons eu droit à une petite collation avant de nous coucher à 3 heures du matin.
Le lendemain matin, après le petit déjeuner, un taxi est venu nous chercher pour nous emmener à l’agence dans le but de discuter avec le responsable de la compagnie. Il était 10H30 lorsque nous sommes arrivés dans les locaux où les 30 passagers restés sur le tarmac la veille commençaient à perdre patience.
Heureusement que nous sommes restés groupés avec 8 autres personnes mardi soir, car nous avons beaucoup plus de poids que pour des réclamations individuelles. Après plus de 2 heures à parlementer, nous avons obtenu l’assurance de partir sur le vol de samedi 21 Août et une compensation financière de 250 FF par jour et par personne pour se loger et se nourrir. Autant dire qu’au Bénin cela représente beaucoup d’argent.
Ni une, ni deux, nous voilà parti, Nico et moi, à l’hôtel de Ouidah que nous avions tant apprécié quelques jours plus tôt. Notre bungalow sur la plage, à 50 mètres de la mer (80 FF la nuit!) et le restaurant de l’hôtel nous ont permis de digérer le décalage de notre retour.
Nous avons passé 3 jours à bronzer sur la plage et à faire des longueurs dans la piscine de l’hôtel voisin. Il faut avouer que nous nous en sommes bien sorti…
Un taxi est même venu nous rechercher samedi après midi pour nous rendre à l’agence d’Afrique Airlines. Nous avons reçu nos cartes d’embarquements et nos bagages ont étés enregistrés sans passer par l’aéroport. Super ! Heureusement car nous avions facilement 20 ou 25 kilos de surplus avec nos djembés, statuettes, masques…

Nos amis et nos proches étaient là pour nous accueillir à 7H00 du matin dimanche. Merci beaucoup pour eux et pour les autres qui auraient dû être là mercredi matin…
Nous allons rajouter des photos dès que possible sur le site pour vous faire partager nos aventures.
A très bientôt.

Les deux aventuriers

Le cauchemar !

Encore une nouvelle épreuve pour nous deux: notre avion, surbooké, est parti sans nous !
Nous n’avons pas pu embarquer ce soir dans l’avion pour Paris. Arrivé avec plus de deux heures d’avance à l’aéroport, nous avons enregistré nos bagages, mais n’avons pas pu embarquer. Trop de place ont été vendues par rapport aux sièges de l’avion.

Encore une nouvelle épreuve pour nous deux: notre avion, surbooké, est parti sans nous !
Nous n’avons pas pu embarquer ce soir dans l’avion pour Paris. Arrivé avec plus de deux heures d’avance à l’aéroport, nous avons enregistré nos bagages, mais n’avons pas pu embarquer. Trop de place ont été vendues par rapport aux sièges de l’avion.

Continuer la lecture de « Le cauchemar ! »