Un équipage courant pour Vidome au 4L Trophy 2008

Et voilà, l’Equipage VIDOME est inscrite pour le 4L Trophy 2008. Nous sommes fiers de représenter cette association sur la ligne de départ le 13 février 2008 à Paris et profiter de cet événement pour la faire connaître auprès d’un large public étudiant, peut-être futur bénévole.

Nous sommes deux étudiants, Nicolas et moi-même Gauthier, et nous nous embarquons sur un périple de près de 7000 km en 4L de Paris à Marrakech. Asphalte, piste, sable, désert, vont être au rendez vous de cette aventure s’étalant sur une dizaine de jours.

Pour nous porter durant ce séjour, … je vous présente notre chère 4L. Une belle bête de 1992, moins de 57 000km. Elle n’attendait que ça de rouler et de repartir pour une seconde vie.

Mais n’oublions pas un des aspects essentiel de ce Raid : Une aide humanitaire. Chaque équipage (plus de 1000 équipages attendus pour cette 11e édition) est chargé de transport des fournitures scolaires et sportives pour être redistribuées via une association sur place aux Enfants marocains. Ce n’est pas moins de 50 Tonnes de matériels charriées par toutes les 4L, qui seront emmenées.

Pour participer à une telle aventure, nous avons financé notre projet en proposant à des entreprises d’être nos partenaires. Nous souhaitons d’ailleurs encore les remercier pour l’aide précieuse qu’ils nous apportent : le Cabinet Mazard, l’entreprise Sealogis et SIMP pour leur apport Financier et Feu Vert Gonfreville pour son aide matériels. Alors, maintenant, en route pour l’aventure.

Equipage VIDOME – N°1086

Une innovation dans les missions d’éducation au Bénin

Ouverture des candidatures aux missions humanitaires de l'été 2008L’association Vidome organise des missions d’enseignement et d’animation auprès des enfants du village de Kokoro (Bénin) depuis 2004.

Ouverture des candidatures aux missions humanitaires de l’été 2008

Nous recherchons des volontaires ayant un projet pédagogique à monter sur place pour les mois de juillet et d’août 2008. Les groupes sont acceptés. Les équipes devront mettre en œuvre un projet pédagogique innovant :

  • Par un enseignement inédits: théâtre, astronomie, botanique…
  • Par des méthodes nouvelles: travail en groupe, exposés, sorties pédagogiques dans le village…

La mission est aussi pour les bénévoles l’occasion de partager pendant un mois la vie des habitants d’un village africain.

Une très belle aventure vous attend, si vous êtes motivé(e) déposez votre candidature en téléchargeant et remplissant le dossier de candidature dans la rubrique documents.

Pour une bonne préparation des missions, les candidatures seront closes au 31 janvier 2008. Ne tardez pas !

Pour plus de renseignements, contactez-nous à l’adresse: education(at)vidome.com

Deux sage-femmes reviennent de Kokoro

Audrey et Claire sont élèves sage-femmes à l’école Jeanne Sentubery et sont parties cet été à Kokoro, où Vidome termine d’installer la maternité de Kokoro. Leur mission était primordiale pour Vidome: il s’agissait de vérifier le bâtiment de la maternité, le matériel commandé auprès des artisans de Kokoro et de l’installer. Pour un bon aperçu des modes d’accouchements variés au Bénin, leur mission comportait un séjour à l’hôpital de Ouessé, la commune dont dépend Kokoro, et à Cotonou, au Centre National Hospitalier Universitaire.

Audrey et Claire, étudiantes sages-femmes en mission à Kokoro

Elles racontent…

Audrey et Claire sont élèves sage-femmes à l’école Jeanne Sentubery et sont parties cet été à Kokoro, où Vidome termine d’installer la maternité de Kokoro. Leur mission était primordiale pour Vidome: il s’agissait de vérifier le bâtiment de la maternité, le matériel commandé auprès des artisans de Kokoro et de l’installer. Pour un bon aperçu des modes d’accouchements variés au Bénin, leur mission comportait un séjour à l’hôpital de Ouessé, la commune dont dépend Kokoro, et à Cotonou, au Centre National Hospitalier Universitaire.

Audrey et Claire, étudiantes sages-femmes en mission à Kokoro

Elles racontent…

Continuer la lecture de « Deux sage-femmes reviennent de Kokoro »

Les bénévoles sont de retour !

Marie et Hélène, mission Kokoro juillet 2007L’association Vidome, avec la Guilde, organise chaque année des missions d’enseignement au Bénin. Une équipe part au mois de juillet, l’autre au mois d’août. Marie Toffel et Hélène Nectoux ont passé un mois à Kokoro en tant qu’enseignantes bénévoles (au collège et au primaire). Elles nous livrent leurs impressions…

Nous voilà de retour, les pieds en France mais la tête toujours à Kokoro !

Le mois est passé vite et nous rentrons fortes d’une très belle aventure !

Comme prévu, nous avons dispensé des cours aux collégiens les matins, non sans quelques efforts pour maintenir la discipline, et fait des animations avec les plus petits les après-midi : quelques 180 petites têtes souriantes, ça laissent des souvenirs ! Un grand Merci à tous les jeunes de Kokoro qui nous ont guidé : Narcisse, Edwige, Gilbert, Darius, Rodrigue…

Même si le village souffre un peu de la montée des prix, tous le monde se porte bien. Nous avons été très bien accueillies et les talents de cuisinière d’Odette ne sont plus à prouver !

Nous rapportons avec nous quelques photos montrant l’avancée de la maternité, les sages-femmes sont arrivées pour effectuer l’installation du matériel. L’équipe d’août a déjà pris le relais et doit être arrivée à Kokoro, nous leur souhaitons une très bonne mission !

Marie et Hélène

Mission d'animation à Kokoro, Bénin
Marie durant sa mission d’animation à Kokoro, Bénin

Cours de soutien scolaire à Kokoro, Bénin
Cours de soutien scolaire à Kokoro, Bénin

Visitez la galerie de photos des missions humanitaires de l’été 2007

Vidome témoignera au salon des solidarités

L'association Vidome au salon des solidaritésSeptembre 2004. Nous rentrons de Kokoro (Bénin), avec la ferme intention d’aider le village à créer sa maternité. Débordants d’enthousiasme et d’énergie, nous voulons agir rapidement et efficacement. Pourtant, sans les conseils de structures adaptées (comme l’Agence des micro-projets de la Guilde) de la Guilde nous aurions bâti un projet sans réel avenir. Nous apprenons qu’il est inutile d’envoyer des médicaments car le personnel n’est pas habitué à utiliser les marques européennes, et ne pourra pas s’approvisionner en cas d’arrêt de l’opération. Plus déterminant pour notre projet, on remet en cause l’utilité d’une maternité si une sage-femme salariée du Ministère local n’est pas assurée par une convention. La maternité serait en effet vide. Nous sortons de l’entretien abattus par la naïveté de notre jeunesse. Mais cette critique ouverte de notre projet a permis une remise en cause, puis un redémarrage du projet.


L’enfer est pavé de bonnes intentions, et l’on peut changer la vie d’un village africain avec 10 000 euro. Mais « changer la vie » d’un village peut aussi signifier « lui nuire durablement ». Il est nécessaire de consulter des structures adéquates, souvent gratuites, pour acquérir une certaine exigence dans le développement de son projet de solidarité internationale. Ces structures permettent également d’obtenir un financement partiel de son opération (comme le jury des Dotations des Solidarités Nord-Sud). Parler de votre projet permettra sa remise en cause par des spécialistes. Si votre projet est solide, vous aurez simplement perdu une heure de votre temps. S’il nécessite des ajustements, cet entretien évitera de nuire (parfois fortement et durablement) aux populations ciblées.


Tour de France l'humanitaire à la rencontre des jeunesC’est dans cet esprit que Vidome témoignera lors de son intervention au salon des solidarités, dimanche 24 juin 2007 à 15h. Matthieu de Bénazé interviendra à l’occasion d’un forum organisé par les associations du Tour de France de l’Humanitaire. Nous avons eu la chance de bénéficier de ce soutien dès le début de notre projet, et voulons inciter les petits porteurs de projets à les utiliser pour construire leur projet.

Salon des solidarités du 22 au 24 juin 2007 à Paris

Globe du Salon des Solidarités 2007Humanitaire, développement durable, commerce équitable, insertion et coopération internationale ont enfin leur rendez-vous grâce au 1er Salon des Solidarités qui aura lieu du 22 au 24 juin 2007, au Parc Floral de Paris, avec pas moins de 250 exposants. Informer et sensibiliser le grand public sur la solidarité internationale et les différentes formes d’engagements, proposer aux professionnels un lieu de rencontres afin de mutualiser leurs compétences, l’émergence de projets et de partenariats… sont les principaux objectifs de ce salon.

Globe du Salon des Solidarités 2007Humanitaire, développement durable, commerce équitable, insertion et coopération internationale ont enfin leur rendez-vous grâce au 1er Salon des Solidarités qui aura lieu du 22 au 24 juin 2007, au Parc Floral de Paris, avec pas moins de 250 exposants. Informer et sensibiliser le grand public sur la solidarité internationale et les différentes formes d’engagements, proposer aux professionnels un lieu de rencontres afin de mutualiser leurs compétences, l’émergence de projets et de partenariats… sont les principaux objectifs de ce salon.

Continuer la lecture de « Salon des solidarités du 22 au 24 juin 2007 à Paris »

Lettre d’information printemps 2007

Maternité de Kokoro:

Construction

La maternité de Kokoro fin mars 2007La fin du chantier était prévue le 4 mars 2007. Ce léger retard est du :

  • aux difficultés financières du village. Le carburant ayant brutalement augmenté, le village a mis plus de temps à réunir les fonds
  • aux délais de virement (une semaine), dont l’entrepreneur n’a pas tenu compte

La construction est de qualité, le travail est supervisé par Nicolas AHONOU, ingénieur Béninois, qui se rend sur le chantier toutes les semaines.

Ainsi, la fin du chantier est prévue fin avril. Ce retard n’est de toute façon pas critique, la sage-femme devant être affectée à Kokoro en juin.

Matériel et mobilier

Le matériel médical est arrivé à bon port. Plusieurs intervenants se sont succédés pour mener à bien cette opération:

Les donateurs:
  • Médico-Lions (Dr. Bernard Laporte): un stérilisateur et un extracteur de mucosités bronchiques,
  • Dr Françoise Bitterlin (deux lits d’observation),
  • L’Hôpital de Meulan Les Mureaux (une table d’accouchement)
Les expéditeurs:

Paul Estiot, Eliane Couvreur et l’association Guéméné Kouffo

Localement:
  • le père Séto, qui a réussi à dédouaner le matériel à moindre frais; le CAALT de Cotonou, qui a pu stocker le matériel après dédouanement
  • Joël-Patrice Pierridis, commerçant originaire de Kokoro, qui a chargé le matériel dans son camion et l’a transporté jusqu’à Kokoro.

Le mobilier commandé aux artisans de Kokoro a été fabriqué: lits d’hospitalisation, potences, tables, chaises, etc. Le comité de gestion a bien supervisé cette opération.

Nous commanderons un panneau solaire dès que la maternité sera achevée. Il sera installé cet été.

Équipe de soins de Kokoro

  • La matrone de Kokoro, Pauline, termine une formation de trois mois à l’hôpital de Ouessé, la commune dont dépend Kokoro. Elle aura pu affiner ses compétences techniques.
  • Nous souhaitons l’affectation d’un commis, chargé de la gestion des médicaments, afin de libérer l’infirmier et les aide-soignants, actuellement surchargés.
  • La sage-femme de Kokoro sera affectée en mai ou juin. Nous sommes en bons termes avec les autorités sanitaires, et sommes optimistes sur ce point.

Missions sanitaires à Kokoro

Lafibala (association d’étudiants en pharmacie) a effectué sa mission de suivi (6 mois après la mission de formation, en juillet 2006). Cette mission montre que leur action a été positive: la gestion des médicaments est maintenant assurée. Un rapport nous parviendra sous peu.

En juillet 2007, 2 étudiantes sage-femmes partiront à Kokoro assister le personnel médical, dont la future sage-femme.

Nous souhaitons que Gynécologies Sans Frontières envoie une mission de formation à Kokoro faisant suite à la mission d’évaluation (octobre 2006).La prochaine mission mettra l’accent sur l’accueil (en général à améliorer dans les structures de santé béninoises), à l’élargissement du champ d’action de la maternité aux villages avoisinants, et à la gestion administrative sera aussi au programmeCommunication

Matthieu, Président de Vidome, est intervenu sur la chaîne Direct8 (émission « Vies à vies ») pour témoigner de sa mission à Kokoro en 2004, et montrer comment s’est montée Vidome. Vous pouvez voir à l’émission sur ce billet.

Fonds

Depuis octobre dernier, de nombreux partenaires continuent de nous rejoindre. Vidome a pu bénéficier du soutien:

  • des Dotations des Solidarités Nord/Sud, organisées par le Ministère des Affaires étrangères et la Guilde. Le projet de maternité a reçu les félicitations du jury
  • du prix « Meilleure suite donnée à une mission », décerné par la Guilde, et faisant référence à la première mission, en 2004 à Kokoro
  • du soutien du Lions Club de Saint Quentin en Yvelines
  • du Léo Club de Saint Quentin en Yvelines
  • des recettes du concert organisé à l’Abracadabar en décembre dernie
  • du soutien du Rotary Club de Bédarieux Lamalou
  • et également de dons privés important…

Missions d’éducation

En partenariat avec la Guilde, Vidome continue d’envoyer 8 jeunes bénévoles pour l’enseignement scolaire à Kokoro. Nous avons formé les équipes au plus tôt pour permettre une bonne préparation à la mission de terrain.

Au programme :

  • innover sur le contenu de l’enseignement :cours d’art, de civilisation européenne…
  • Sortir du cours magistral : les élèves apprendront à travailler en groupe, à exposer un projet
  • Plusieurs villageois interviendront sur des thèmes qu’ils connaissent bien: gestion de la forêt, gestion des plantations, élevage, …

Les futurs projets

1. Amélioration des conditions sanitaires, et de l’accès à l’eau

Il est nécessaire d’équiper la maternité:

  • d’une citerne (récoltant l’eau de pluie)
  • de latrines
  • de douches

Le montage de ce projet faisant suite à celui de maternité est en cours. Le budget est d’environ 6000€.

2. Soutien de l’Association des étudiants de Kokoro (ASEKOP)

Des étudiants originaires de Kokoro forment les élèves du collège pendant les vacances scolaires (Noël, Pâques, été). Ils financent eux-mêmes leurs missions et s’en retournent les poches. Ils nous ont proposé de monter un local associatif équipé de photocopieuse, et d’ordinateur avec imprimante. Grâce à ces équipements, ils pourront financer leur association de manière autonome. Le projet est en cours d’élaboration, le budget sera d’environ 5000€.

Et si vous partiez en mission humanitaire cet été?

L’association Vidome est passé en direct dans l’émision Vies à Vies sur Direct 8 le jeudi 29 mars 2007 !

Le sujet de l’émission: …et si vous partiez en mission humanitaire cet été? Matthieu de Bénazé, actuel président de l’association Vidome, a été interviewé sur la naissance et les actions de Vidome.

Aujourd’hui de plus en plus d’acteurs se mobilisent pour aider les pays en voie de développement. Vies à Vies: Nord-Sud, est l’émission de la coopération internationale: ONG, collectivités locales, associations, entreprises privées, artisans…

Nord-Sud est un relais de ce formidable élan de solidarité en faisant découvrir au grand public la réalité et toute la diversité des actions de coopération internationale.

Voyage dans la blogosphère humanitaire

Voyage dans la blogosphère humanitaire dans le journal TémoignagesLe blog de l’association Vidome a été à nouveau cité dans un journal ce week-end: le quotidien réunionnais Témoignage. Tiré à plusieurs milliers d’exemplaires, ce journal a été crée en 1944 et se veut être un «organe de défense pour les sans défense». Dans l’édition du samedi 13 janvier 2007, le journaliste Philippe Tesseron s’est penché sur la blogosphère humanitaire.

Pour commencer, je suis allé fouiner un peu sur la toile et je dois bien reconnaître qu’au niveau humanitaire, il y a de quoi faire. Seulement, c’est un peu comme le reste du Web, il faut bien chercher parmi les millions de blogs pour trouver son bonheur. Eh bien, j’ai trouvé, pour cette première, un excellent carnet Web. Il s’agit du blog de l’association Vidome que vous trouverez à l’adresse suivante, http://www.vidome.com/.

Article paru dans Témoignages le samedi 13 janvier 2007.

Article lié:
Les blogs, une vitrine pour l’humanitaire : article paru dans le journal La Croix du 30 septembre 2006 où Vidome est cité en exemple des petites associations tenant un blog.

Missions humanitaires au Bénin été 2007

Jeune écolière de Kokoro Les missions humanitaires 2007 sont ouvertes! Le dossier de candidature est téléchargable ici ou dans la rubrique « Documents » du site. Celui-ci est accompagné de toutes les explications nécessaires pour vous permettre de le remplir et de nous le renvoyer à l’adresse de l’association avant le 1er mars 2007. Attention, le nombre de places est limité!

Vous trouverez également sur le site un descriptif précis des missions scolaires et d’animation et des missions médicales ainsi que des renseignements sur le coût et les modalités pratiques de préparation de ces missions.

Par ailleurs vous pouvez également consulter en ligne les rapports des missions précédentes qui sont toujours des sources de renseignement importantes.

En espérant vous voir prochainement participer aux projets de l’association Vidome, nous vous souhaitons de joyeuses fêtes.

Toute l’équipe de Vidome