Vidome

Association Vidome – Une maternité pour Kokoro

La récolte de miel

| Un commentaire

Récolte du miel à Kokoro

Récolte du miel à Kokoro

Au programme ce matin, visite du site apicole de Nazaire et si la chance est avec nous, récolte de miel. Nous verrons bien mais les fortes pluies d’Octobre ont beaucoup retardées le travail des abeilles. Les filles ne peuvent pas participer, il n’y a que 2 équipements et sans équipement même éloigné c’est beaucoup trop dangereux.

Le Bénin est un pays adapté à la pratique de l’apiculture, les forêts comportent beaucoup d’essences mellifères: eucalyptus, acacia, glyricidia… L’apiculture semi-moderne (avec des ruches keynanes) est en plein développement, elle apporte beaucoup. Activité complémentaire à l’agriculture, l’apiculture représente une source de revenu importante. L’apiculture participe aussi à la lutte contre la déforestation. En effet, la tradition apicole consiste en une simple cueillette. Il s’agit d’abattre tous les arbres dans le creux desquels se trouve des essaims pour chercher le miel. Une fois abattu, on détruit l’essaim à l’aide d’un feu de paille et parfois le feu se propage. Voilà pour la culture de tous.

Nous préparons le matériel avec Nazaire, rien de très différent comparé à la France (oups pour ceux qui ne savent pas, mon papa est apiculteur amateur): un en-fumoir, un pantalon et une veste épaisse, une coiffe qui protège la tête des piqures, un grand couteau et une balayette artisanale pour chasser les abeilles. Ce qui diffère ce sont les ruches beaucoup plus simple au Bénin et par conséquent moins chère à fabriquer. Ici pas de cadre avec de la cire ou les alvéoles sont dessinées mais uniquement des baguettes de bois, les abeilles au Bénin construisent tous.

Arrivés sur le site apicole après 10 mn de moto dans la brousse, nous commençons par allumer les en-fumoirs, 1 chacun. Ensuite, nous nous équipons, Nazaire accorde un très grand soin à notre préparation. Les abeilles de Bénin plus petites quand France sont très virulentes. Nous ouvrons une première ruche, pas de miel uniquement du couvin, nous refermons sans tarder la ruche. Scénario identique pour la 2ieme, 3ième et 4ième ruche. Enfin la 5ième est la bonne, deux baguettes (cadre) ont du miel operculées. Avec le couteau, nous récupérons environ 1 kg de miel, maigre récolte mais cela fera la joie de la famille.

Nous refermons vite la ruche malgré cela nous avons chacun une grappe de plusieurs centaines d’abeilles accrochée à notre nuque. Je comprend mieux l’application de Nazaire lors de notre habillement. Il nous à bien fallu 20 minutes pour se débarrasser des abeilles à l’aide de la balayette et des en-fumoirs. Le retour à la maison est un grand succès. Les filles sont ravis de pouvoir manger du miel qui gustativement est très proche du miel de lavande. Cela change du miel que nous avons acheté à Abomey.

Un Commentaire

  1. Bonjour, peut-on acheter ce miel en ligne ? Bonne continuation

Laisser un commentaire