Voyage dans la blogosphère humanitaire

Voyage dans la blogosphère humanitaire dans le journal TémoignagesLe blog de l’association Vidome a été à nouveau cité dans un journal ce week-end: le quotidien réunionnais Témoignage. Tiré à plusieurs milliers d’exemplaires, ce journal a été crée en 1944 et se veut être un «organe de défense pour les sans défense». Dans l’édition du samedi 13 janvier 2007, le journaliste Philippe Tesseron s’est penché sur la blogosphère humanitaire.

Pour commencer, je suis allé fouiner un peu sur la toile et je dois bien reconnaître qu’au niveau humanitaire, il y a de quoi faire. Seulement, c’est un peu comme le reste du Web, il faut bien chercher parmi les millions de blogs pour trouver son bonheur. Eh bien, j’ai trouvé, pour cette première, un excellent carnet Web. Il s’agit du blog de l’association Vidome que vous trouverez à l’adresse suivante, https://www.vidome.com/.

Article paru dans Témoignages le samedi 13 janvier 2007.

Article lié:
Les blogs, une vitrine pour l’humanitaire : article paru dans le journal La Croix du 30 septembre 2006 où Vidome est cité en exemple des petites associations tenant un blog.

Vidome récompensée par la Guilde Européenne du Raid

Bébé africain et son papa (c)blackwizeA l’occasion des 10 ans des Missions de France, la Guilde Européenne du Raid a décidé de récompenser la meilleure suite de mission et a attribué un prix de 1000 euros à Vidome. Vidome est, en effet, née des suites de la mission pilote proposée par la Guilde durant l’été 2004 à Kokoro.

Encore une fois un grand merci à tous nos partenaires qui nous ont aidé pour le développement du projet et pour sa mise en forme. Un GRAND MERCI particulier à la Guilde Européenne du Raid et à l’irremplaçable Sabine.

Dotation des Solidarités Nord-Sud

Félicitations du jury pour Vidome !

Jeune garçon à KokoroC’est officiel, le jury de la session d’octobre 2006 des Dotations des Solidarités Nord-Sud a attribué une bourse de 6500€ à l’Association Vidome pour notre projet Une maternité pour Kokoro!

C’est la deuxième fois que nous présentons notre projet, après un remaniement en profondeur du dossier suite aux conseils qui nous ont été donnés lors de la première présentation. Ce jury réputé a souligné les points forts de notre action à savoir la collaboration avec les différentes instances béninoises (village, association locales, région, ministère) mais aussi avec des associations françaises (Lafi Bala, Gynécologie sans frontière) et le sérieux du budget présenté.

Félicitations du jury pour Vidome !

Jeune garçon à KokoroC’est officiel, le jury de la session d’octobre 2006 des Dotations des Solidarités Nord-Sud a attribué une bourse de 6500€ à l’Association Vidome pour notre projet Une maternité pour Kokoro!

C’est la deuxième fois que nous présentons notre projet, après un remaniement en profondeur du dossier suite aux conseils qui nous ont été donnés lors de la première présentation. Ce jury réputé a souligné les points forts de notre action à savoir la collaboration avec les différentes instances béninoises (village, association locales, région, ministère) mais aussi avec des associations françaises (Lafi Bala, Gynécologie sans frontière) et le sérieux du budget présenté.

Continuer la lecture de « Dotation des Solidarités Nord-Sud »

Nouvelle édition de la plaquette "Bénévoles"

Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie AssociativeLu sur l’excellent site de Laurent Samuel Créer et animer une association Loi 1901 Des conseils, des idées, des concepts, des outils, des informations d’actualité à destination des dirigeants bénévoles et de tous ceux qui veulent créer et animer une association loi 1901. Une mine d’or pour tous les responsables d’association.

Nouvelle édition de la plaquette “Bénévoles” du Ministère Jeunesse, sport et vie associative

Disponible depuis début décembre 2006, cette petite plaquette présente les droits et les dispositions juridiques, administratives et fiscales les plus récentes applicables aux bénévoles. Cette nouvelle édition mentionne notamment les nouvelles mesures issues de la Conférence de la vie associative du 23 janvier 2006 et de la loi du 23 mai 2006 relative au volontariat associatif, notamment le chèque-repas du bénévole.

On peut consulter la plaquette au format pdf ici.

Autre intérêt de ce document, il donne la liste exhaustive des CDVA (Correspondant Départemental de la Vie Associative).

Festival International du Film de Ouidah: Quintessence 2007

Quintessence du 6 au 10 janvier 2007

Affiche du Festival International du Film de Ouidah: Quintessence 2007La cinquième édition du Festival International du Film de Ouidah, ville historique et ancien comptoir d’esclaves situé à environ 50 km de Cotonou, se déroulera du 6 au 10 janvier 2007.

Dénommé Quintessence, le festival, qui avait été initié par le cinéaste béninois Jean Odoutan, vise entre autres, à faire connaître les atouts du Bénin sur le plan cinématographique et à susciter des vocations dans le domaine du 7e Art.

Douze longs-métrages et treize courts-métrages seront en compétition pour les différents trophées (Python royal, le Python children, le Python pygmée, le Python papou, le Python à tête noire…) au cours de cette cinquième édition, qui se déroulera simultanément à Ouidah, Porto-Novo et Cotonou. Dans le cadre de l’Année Senghor, initiée par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), un hommage sera rendu au poète et ancien président sénégalais Léopold Sédar Senghor. A cette occasion le film Mooladé de Ousmane Sembène sera projeté suivi d’un débat sur le respect des cultures et des civilisations, ainsi que sur le dialogue entre les peuples qu’a incarné l’homme, a confié le délégué général de Quintessence. La projection, se fera d’ailleurs en présence du réalisateur du film ou d’un de ses comédiens.

Des ateliers d’initiation, de perfectionnement et de renforcement des capacités, ainsi que des tables rondes sont aussi prévus au cours de cette édition, qui rendra également hommage au réalisateur ivoirien, Henri Duparc, disparu le 18 avril dernier à l’âge de 63 ans. Henri Duparc était à Ouidah lors de la première édition du Festival en janvier 2003.

Il faut signaler que de grands réalisateurs comme Richard Bohringer, Moctar Ba, Gaston Kabouré, Justin Zerbo, Mama Kéïta, Thierry Michel et bien d’autres seront à Quintessence 2007, qui sera parrainé par le fondateur de l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA), Marcellin Zannou.

Cette année, le festival s’est décentralisé et plusieurs sites ont été retenus pour des projections. Il s’agit de l’Institut Régional de Santé Publique (IRSP) de Ouidah, la place du temple des pythons, le Fort français, le camp militaire de Ouidah, le CCF de Cotonou, l’esplanade du stade de l’Amitié, la place calvaire à Fidjrossé, la place Lénine à Akpakpa et à Porto-Novo.

Quintessence du 6 au 10 janvier 2007

Affiche du Festival International du Film de Ouidah: Quintessence 2007La cinquième édition du Festival International du Film de Ouidah, ville historique et ancien comptoir d’esclaves situé à environ 50 km de Cotonou, se déroulera du 6 au 10 janvier 2007.

Dénommé Quintessence, le festival, qui avait été initié par le cinéaste béninois Jean Odoutan, vise entre autres, à faire connaître les atouts du Bénin sur le plan cinématographique et à susciter des vocations dans le domaine du 7e Art.

Douze longs-métrages et treize courts-métrages seront en compétition pour les différents trophées (Python royal, le Python children, le Python pygmée, le Python papou, le Python à tête noire…) au cours de cette cinquième édition, qui se déroulera simultanément à Ouidah, Porto-Novo et Cotonou. Dans le cadre de l’Année Senghor, initiée par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), un hommage sera rendu au poète et ancien président sénégalais Léopold Sédar Senghor. A cette occasion le film Mooladé de Ousmane Sembène sera projeté suivi d’un débat sur le respect des cultures et des civilisations, ainsi que sur le dialogue entre les peuples qu’a incarné l’homme, a confié le délégué général de Quintessence. La projection, se fera d’ailleurs en présence du réalisateur du film ou d’un de ses comédiens.

Des ateliers d’initiation, de perfectionnement et de renforcement des capacités, ainsi que des tables rondes sont aussi prévus au cours de cette édition, qui rendra également hommage au réalisateur ivoirien, Henri Duparc, disparu le 18 avril dernier à l’âge de 63 ans. Henri Duparc était à Ouidah lors de la première édition du Festival en janvier 2003.

Il faut signaler que de grands réalisateurs comme Richard Bohringer, Moctar Ba, Gaston Kabouré, Justin Zerbo, Mama Kéïta, Thierry Michel et bien d’autres seront à Quintessence 2007, qui sera parrainé par le fondateur de l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA), Marcellin Zannou.

Cette année, le festival s’est décentralisé et plusieurs sites ont été retenus pour des projections. Il s’agit de l’Institut Régional de Santé Publique (IRSP) de Ouidah, la place du temple des pythons, le Fort français, le camp militaire de Ouidah, le CCF de Cotonou, l’esplanade du stade de l’Amitié, la place calvaire à Fidjrossé, la place Lénine à Akpakpa et à Porto-Novo.

Continuer la lecture de « Festival International du Film de Ouidah: Quintessence 2007 »

Le PC à 100 dollars arrive en juillet 2007

Le projet d’ordinateur portable destiné aux pays émergents, ou OLPC (One Laptop Per Child – Un ordinateur par enfant), va passer à la phase industrielle. “Plusieurs millions d’unités” devraient être livrés en juillet prochain.

C’est ce qu’ont déclaré les responsables du projets au MIT (Massachusetts Institute of Technology) à l’agence Associated Press. L’objectif initial était de 50 millions de portables fabriqués en 2007.

Surnommé le PC à 100 dollars, la machine a finalement été baptisée XO et coûtera plutôt 150 dollars (env. 112 euros). L’objectif est de descendre à 100 d’ici à 2008. Embarquant un OS Linux, le portable sera produit par le constructeur taïwanais Quanta. Ces PC portables embarquent un processeur 366 MHz d’AMD, 512 Mo de mémoire flash en guise de stockage, un écran couleur de 7,5 pouces, trois ports USB 2.0 et du WiFi.

One Laptop Per Child, XO

L’objectif de One Laptop Per Child est avant tout de stimuler l’apprentissage. Nicholas Negroponte, qui a lancé le projet il y a deux ans, explique avoir voulu éviter de donner aux enfants des ordinateurs qu’ils pourraient un jour retrouver dans leur milieu professionnel. “Une des choses les plus tristes mais les plus répandues dans les salles informatiques des écoles élémentaires (lorsqu’elles existent dans les pays en développement) est que les enfants sont formés à utiliser Word, Excel et PowerPoint”, souligne-t-il dans une interview par courrier électronique. “Je considère cela criminel, car les enfants devraient être actifs, communiquer, explorer, partager, au lieu d’utiliser des outils de bureautique.”

Les premiers prototypes sont testés par des écoliers brésiliens depuis novembre dernier. Dans six mois, XO sera livré au Brésil qui en a commandé 1 million. Des machines seront aussi distribuées en Argentine (a priori 3 millions), Libye, (1,2 millions) ainsi qu’en Uruguay, Thaïlande, Palestine, Niger ou Pakistan (volumes non précisés). Trois pays africains devraient également signer dans les semaines à venir indique le MIT.